Première édition des trophées « Ola »: Carole Borna lauréate

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


L’association « Ilé ya africa » vient de dévoiler le lauréat de la première édition des trophées Ola récompensant l’évolution et la carrière exceptionnelle d’une femme dans son domaine, l’art. Carole Borna, actuel conseiller technique aux Arts du ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts du Bénin est l’heureuse élue.

LIRE AUSSI:  Institut français de Cotonou: Sabwana Orchestra et Segun Ola en concert ce soir

Il faut comprendre la philosophie autour des trophées «Ola» de l’association « Ilé ya africa» pour savoir pourquoi la distinction à l’occasion de cette première édition est allée à une femme de métier qui aura donné tout ou presque au secteur des arts et de la culture. «Ola» signifie en yorouba la volonté. «Celle de l’Afrique mère de l’humanité, cette volonté dont la force contribue à hisser la femme», précise Erick Ahouansou, artiste plasticien et président de «Ilé ya africa ». Pourquoi alors ce premier trophée échoue-t-il entre les mains de Carole Borna ? Tout simplement parce qu’elle est une femme déterminée à aller toujours le plus loin possible dans son évolution et dans sa carrière.

Elle est une «femme d’exception et de parcours», conviennent les organisateurs. Mais pour qui connait Carole Borna, difficile de ne pas s’accorder avec les initiateurs d’un tel projet sur les qualités de l’actuel conseiller technique aux Arts du ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts du Bénin.
Dans le très masculin milieu des arts et de la culture au Bénin, Carole Borna a réussi à inscrire son nom comme l’une des rares femmes galeristes, si on n’oublie pas qu’elle est artiste quand l’envie la tient. On peut citer à son profit, de nombreuses expositions et évènements de promotion et de valorisation des arts et de la culture. De l’ombre, elle est vite passée à la lumière non seulement en s’imposant, mais aussi en imposant son espace galerie d’art Abc de Cotonou. L’autre pan de son action, pour ne pas dire de son engagement à la cause de la culture, c’est que Carole Borna œuvre pour le partage des connaissances et la transmission des savoirs, en intéressant les plus jeunes, particulièrement les enfants, à l’histoire de l’art et à l’expression de leur créativité.

LIRE AUSSI:  Comment immortaliser les déléguées ?

Parcours exceptionnel

Depuis plusieurs années, la lauréate des trophées « Ola » s’investit aussi dans la préservation et la valorisation du patrimoine culturel béninois ainsi que dans la promotion de la culture du pays. Elle tient également une place de choix dans le processus de restitution des biens culturels du Bénin. Elle y travaille activement depuis le début du processus, notamment en tant que membre du groupe de travail chargé de la mise en œuvre du Programme de travail commun entre le Bénin et la France. Très active dans le milieu associatif culturel national et à l’international, Carole Borna apporte aussi son expertise au ministère en charge de la Culture depuis 2016.

Elle a occupé successivement les fonctions de directrice adjointe du Patrimoine culturel puis de directrice du Patrimoine culturel avant d’être nommée depuis conseiller technique aux Arts sous le ministre Jean-Michel Abimbola.
Formée à la Parson’s School of Design de New-York et titulaire d’un Master en coopération artistique internationale, Carole Borna a toujours opté dans ses choix professionnels pour le brassage des cultures et pour la diversité des expressions culturelles. Elle est à la tête de Abc Productions depuis 2008. Une structure devenue entre-temps virtuelle mais qui collabore avec des galeries d’art, des institutions et des associations à caractère social et culturel en Afrique et en Europe, dans le but de créer des passerelles pour le dialogue des peuples, pour découvrir des talents originaux dans les domaines des arts plastiques et des arts vivants afin de les présenter au grand public. Samedi prochain, elle recevra son trophée à l’occasion d’un vernissage intitulé « Célébrer l’Afrique ».