Précampagne électorale : La Haac fixe la période

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


La précampagne électorale vient d’être définie par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication. Une période au cours de laquelle les médias publics et privés doivent observer strictement un minimum d’exigences fixées par l’institution de régulation des médias.

LIRE AUSSI:  Pour la rénovation de son siège provisoire: La Cour constitutionnelle déménage

« La précampagne couvre la période du 25 janvier à 00 heure au 25 mars 2021 à minuit ». C’est ce que précise l’article 2 de la décision n°21-002/Haac du 13 janvier 2021 portant règlementation des activités des médias pendant la période de précampagne pour l’élection présidentielle de 2021.

« Durant cette période, il est formellement interdit à tous les médias, la diffusion de tout élément de campagne électorale relatif à l’élection présidentielle de 2021 conformément à l’article 47 de la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral en République du Bénin. Sont notamment concernés, les émissions ou publications dans les organes de presse annonçant ou présentant une candidature, toute production ou tout article sur les duos président et vice-président à l’élection présidentielle de 2021, les comptes rendus des activités de soutien, d’appel ou d’invite à candidature, les comptes rendus des activités réalisées à des fins de propagande au profit d’un parti ou d’un duo président et vice-président », précise l’article 3.

LIRE AUSSI:  Session extraordinaire à l’Assemblée nationale : Le budget du Parlement 2018 en examen dès ce jour

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication recommande aux médias de diffuser tout élément relatif à l’élection présidentielle de 2021 notamment les rencontres d’échanges et d’information, les déclarations d’adhésion et les cérémonies d’installation des cellules des partis politiques sur toute l’étendue du territoire national, les communiqués et avis de réunion des partis politiques, des organisations et mouvements politiques ainsi que des duos président et vice-président, les déclarations de candidature et en trois diffusions au maximum, les cérémonies d’investiture dans la limite d’une seule par duo président et vice-président en trois diffusions au maximum.