Pratique de l’avortement clandestin à Parakou: Un individu interpellé par la police

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Considéré comme un ”spécialiste” en matière d’avortement clandestin, un individu a été interpellé, vendredi 12 février dernier, à Parakou, par la police républicaine. S’il est retenu dans les liens de l’accusation, il va répondre de ses actes.

LIRE AUSSI:  Meilleure gestion de la transhumance transfrontalière au Bénin: Le gouvernement Talon prend le taureau par les cornes

Parce qu’elles arrivent à y trouver pour leur compte, il y a toujours des personnes qui n’ont de cesse de s’adonner aux pratiques malsaines. C’est le cas d’un individu qui s’est forgé une mauvaise réputation dans la pratique de l’avortement clandestin dans la ville de Parakou. Pour s’être mis dans une situation délicate, la police l’a interpellé, vendredi 12 février dernier.
C’est, selon les informations de la police républicaine, suite à une plainte pour pratique d’avortement portée contre lui, que le commissariat du 2e arrondissement de la ville a procédé à son arrestation. La perquisition effectuée à son domicile, a permis de découvrir et de saisir des kits constitués de manuels d’aspiration, des pinces, des paires de ciseaux, une boîte à pharmacie, des produits abortifs et d’autres éléments de preuve à son encontre.
N’étant ni médecin, ni infirmier, c’est depuis plusieurs années que le suspect opère dans ce domaine. On parle de nombreux avortements clandestins dont il serait le présumé auteur.

LIRE AUSSI:  Une « réponse rapide » à l’indisponibilité: de l’eau potable à Savalou