Poursuivis pour viol: Djobo Maodou et Soumanou Yacoubou condamnés à 5 ans de réclusion criminelle

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Droits et devoirs |   Commentaires: Aucun


L première instance de deuxième classe de Natitingou statuant en matière criminelle s’est penché sur un dossier de viol le jeudi 5 décembre dernier. Au prononcé du verdict, Djobo Maodou et Soumanou Yacoubou, reconnus coupables de viol, écopent de cinq ans de réclusion criminelle.
Portant sur le viol, l’audience s’est déroulée à huis clos. Les accusés ont été défendus par Me Émile Dossou Tanon pour Djobo Maodou et Me Rufin Tchiakpè pour Soumanou Yacoubou.
La partie civile dont les intérêts ont été réservés devrait être soutenue dans ses prétentions de dédommagement par Me Florent Koukoui. Ayant brillé par son absence, son avocat n’a pu placer le moindre mot.

Les faits

Le 1er juin 2014, S.K. rentrait au campement dans la localité de Kotoko lorsque les sieurs Djobo Maodou et Soumanou Yacoubou allant dans la même direction lui ont proposé de l’amener à destination à moto. Ce qu’elle accepta. Quelques instants plus tard, Soumanou Yacoubou, conducteur de la moto changea d’itinéraire, prit un sentier avant de marquer un arrêt dans un coin désert où il entretint de force des relations sexuelles avec la victime avant d’inviter son acolyte Maodou Djobo à faire de même. Interpellés et poursuivis, ils ont reconnu les faits mis à leur charge ?

LIRE AUSSI:  Accusé d’assassinat : Gomido Sossou acquitté au bénéfice du doute

Composition du tribunal

Président : Serges Tchina

Assesseur 1 : Denis Goundété

Assesseur 2 : Rodrigue
Sèdonougbo

Ministère public : Bernadin
Hounyovi

Greffier : Me Tabe Bio Seidou