Poursuivis pour association de malfaiteurs et vol à main armée:Les accusés désormais libres

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Dans le cadre de l’examen du premier dossier inscrit à son rôle, le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou a prononcé l’acquittement pur et simple des accusés Tidouossa Yessou Tchansi, Daniel Moussa alias Adjim Lamine et Pouani Noanti, le 8 février dernier. Poursuivis pour association de malfaiteurs et vol à main armée, aucun d’eux n’a été déclaré coupable.

LIRE AUSSI:  Communications électroniques au Bénin: Arcep-Bénin encadre les tarifs des services

A la barre lundi 8 février dernier, les trois accusés n’ont pas reconnu les faits d’association de malfaiteurs et de vol à main armée qui leur étaient reprochés. Une position qu’ils ont prise depuis l’entame de la procédure. Ils n’ont pas reconnu avoir participé de quelque manière que ce soit à ces crimes.
Pour le ministère public, le système de défense qu’est la dénégation n’emporte nullement sa conviction. Il s’est employé à montrer, selon son appréhension du dossier, le degré de culpabilité de chacun des accusés. Selon lui, les éléments matériel, légal et moral sont réunis et il faut sévir pour décourager à jamais des délinquants de ce rang. Dès lors, il a requis contre eux vingt ans de réclusion criminelle.
Les accusés ont été défendus par Mes Nicole Yèdé, Maurice Thomas Ligan et Fidel S. Abouta. Pour eux, leurs clients n’étaient nullement dans un système de défense. Une bonne lecture des faits, selon eux, permet de se rendre compte de la non-participation de leurs clients à ces crimes. Ils ont plaidé l’acquittement pur et simple au principal ou l’acquittement au bénéfice du doute.
A l’arrivée, le tribunal a retenu l’acquittement pur et simple pour l’accusé Noanti Pouanou, puis l’acquittement au bénéfice du doute pour les accusés Tchansi Tidouossa Yessou et Daniel Moussa alias Adjim Lamine.

LIRE AUSSI:  Criet/ Audience correctionnelle : Neuf personnes condamnées avec 4,4 millions F Cfa d’amende

Les faits

Courant l’année 2014, plusieurs braquages ont été enregistrés sur l’axe routier Porga-Dassari dans la commune de Matéri. C’est ainsi que les nommés Bienvenu Kinkinhouin et Tibila Tendrebeogo ont été victimes desdits faits et même de vol à main armée respectivement les 1er et 15 novembre 2014. Les assaillants ont dépouillé ces victimes de numéraires et divers autres objets.
Suite à un autre braquage intervenu le 1er décembre 2014, le corps sans vie de Yancori Bienvenu Gnanmi a été découvert sur cet axe, précisément dans le village Nodi.
Les investigations menées par l’ex-brigade spéciale de Porga ont permis d’interpeller plusieurs individus dont Pouani Noanti, Daniel Moussa alias Adjim Lamine, Tidouossa Yessou Tchansi, Yariko Sedjia, John Noanti et Raimi Sambieni.
A l’enquête préliminaire, John Noanti, Yariko Sedjia et Raimi Sambieni ont reconnu les faits de vol à main armée perpétrés en novembre 2014 et l’assassinat de Yancori Bienvenu Gnanmi tout en citant les autres membres de leur réseau de malfaiteurs dont Tchouapa Sagui, Tidiri Kassa, Mama Gnarigo, Antou Sambieni, Kossiyama Tchari, Djoula Djodi, Kouaka Kouandi, tous en fuite avant d’avoir été lynchés suite à une attaque de la brigade par la population villageoise.
Quant aux nommés Pouani Noanti, Daniel Moussa alias Adjim Lamine, Tidouossa Yessou Tchansi, interpellés et poursuivis pour association de malfaiteurs et vol à main armée, ils ont nié les faits à toutes les étapes de la procédure.

LIRE AUSSI:  Finalisation du 2e compact du Bénin:L’UCF/MCA échange sur les solutions d’énergie propre hors réseau

Président: Hervé V. Gnansounou

Assesseurs:
Denis Goundete
Pacôme Doukloui
Audrey Tchogninou
Michel Agbodjogbe

Ministère Public: Samuel
Noutohou

Greffier: Ambroise Alassane