Pour services rendus à la nation : Des agents de la sécurité et de la défense dans l’Ordre national

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Trente-cinq conservateurs des Eaux, forêts et chasse, sept contrôleurs des Eaux, forêts et chasse et huit fonctionnaires de la Police républicaine de grades de commissaire et de contrôleur général sont admis dans divers Ordres nationaux du Bénin pour services rendus à la nation. La cérémonie de réception a eu lieu, mercredi 7 avril dernier, à Cotonou en présence de parents, amis et collaborateurs venus les soutenir.

LIRE AUSSI:  Violences faites aux filles et aux femmes : La position confuse des jeunes

Une cinquantaine de récipiendaires, tous de la sécurité et de la défense nationale, sont reçus dans divers Ordres nationaux du Bénin aux grades de Commandeur, d’Officier, de Chevalier. Leur réception a été présidée par la représentante de la Grande chancelière du Bénin, Mamatou Meba-Bio.
Chacun des récipiendaires a reçu son insigne de même que le certificat de réception, preuve que la nation béninoise reconnaît officiellement les mérites de conservation et de gestion durable des forêts pour les uns et de préservation de la sécurité publique pour les autres.
Mamatou Meba-bio, représentante de la Grande chancelière de l’Ordre national du Bénin, a précisé que l’Ordre national du Bénin récompense les mérites éminents. Ces mérites prennent les formes les plus diverses puisqu’il s’agit à chaque fois d’apprécier l’action d’un être humain, la richesse d’un parcours de vie, un acte de courage, de bravoure ou de générosité, une action en faveur des idéaux de la République.

LIRE AUSSI:  Obligation de reconnaissance de grossesse avant la naissance: La nouvelle loi à la loupe

Selon elle, il arrive souvent que des remises de médaille dérogent à ces règles générales. Il s’agit notamment, à l’en croire, de personnes ayant exposé leur vie dans l’exercice de leurs fonctions ou qui, ne remplissant pourtant pas les critères d’ordre général, ont magnifiquement accompli des actes de portée inestimable. Considérant l’Ordre national du Bénin comme l’emblème national, elle ajoute qu’il a également pour vocation de mettre en avant les visages méritants du Bénin, le creuset républicain et le reflet de l’époque. « Il honore l’esprit civique béninois et le sens de l’intérêt commun. Il honore des femmes et des hommes, militaires ou civils auteurs de services exceptionnels nettement caractérisés », note-t-elle.

Selon la représentante de la Grande chancelière, la réception dans l’Ordre national du Bénin, dans ses ordres et ses grades est avant tout, un grand honneur et une reconnaissance exprimés par le pays tout entier. « Chacun de vous pris individuellement mérite amplement la reconnaissance et l’honneur de la République. Collectivement, vous êtes un maillon essentiel de la chaîne qui maintient la République debout. Votre mission, pour ainsi dire, est importante, voire capitale pour notre pays. Tâchez de l’accomplir au nom du président de la République, grand maître de l’Ordre et en mon nom personnel », leur précise-t-elle.
Le lieutenant-colonel Abdel Aziz Baba-Moussa, porte-parole des récipiendaires a salué les différentes autorités des deux administrations, forestière et policière, qui se sont succédé aux divers commandements et dont les acquis honorent les eaux, forêts et chasse et la police républicaine. Lesquels acquis constituent, selon lui, un bel héritage qu’ils s’engagent à protéger et à promouvoir. « Nous célébrons le fruit du sérieux, de l’assiduité, de la conscience professionnelle aiguë », a-t-il fait savoir.