Pour avoir honoré le théâtre au Bénin: L’Eitb reconnaissante à Patrice Talon

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


L’Ecole internationale de théâtre du Bénin (Eitb) salue la vision de développement du président Patrice Talon dans le domaine du théâtre. Lors d’une cérémonie de remise d’attestations aux participants au Festival international de Porto-Novo, hier dimanche 30 août à Cotonou, les acteurs du théâtre remercient le chef de l’Etat pour sa décision de maintenir l’école sur son site actuel malgré les opérations de déguerpissement en cours.

LIRE AUSSI:  De retour au bercail: L’artiste Kemy satisfaite de son séjour en France

Le théâtre du Bénin a de beaux jours devant lui. Et ceci, grâce au leadership du président Patrice Talon qui a pris la décision de maintenir l’Ecole internationale de théâtre du Bénin sur son site actuel sis à Togbin plage à Cotonou, en dépit des différentes opérations de déguerpissement en cours. Suite à cette décision, les acteurs du théâtre ont exprimé leur reconnaissance au chef de l’Etat qui, disent-ils, a compris l’importance pour une nation d’avoir une école de théâtre qui forme chaque année des artistes pour l’émergence de la culture.
Bienvenu Godjo, représentant des étudiants, affirme que l’Ecole internationale de théâtre du Bénin fondée par l’association « Atelier nomade » en 2004, offre une formation adaptée à un théâtre en devenir. Selon lui, il s’agit d’un établissement d’enseignement supérieur des arts et techniques de théâtre qui crée et véhicule un espace de la représentation du monde et l’éducation du regard. L’Ecole conduit acteurs et spectateurs à l’apprentissage de leur humanité et de leur citoyenneté. « L’Eitb élargit le cercle de ceux qui interrogent notre monde en partage. L’Eitb forme à l’auto-emploi des comédiens et des techniciens de la scène capables de répondre aux défis du théâtre contemporain. Elle apporte des réponses concrètes aux problèmes des nouvelles générations du milieu théâtral en Afrique », a-t-il laissé entendre. Bienvenu Godjo rappelle que l’Eitb a déjà outillé 42 hommes et femmes du théâtre du Bénin, du Niger, du Burkina Faso, du Nigeria, du Togo, du Sénégal et de la Mauritanie. Pour consolider son cursus et sa visibilité, il ajoute que l’Eitb développe de nombreux partenariats avec diverses entités dans la sous-région et en France. « L’Eitb est la continuité du travail de formation et de création théâtrale mené par Dine Alougbine depuis plus de 40 ans au Bénin et ailleurs », informe-t-il.

LIRE AUSSI:  Fête de la Gaani à Djougou:Célébration avec faste d’une tradition séculaire

Et pour Dine Alougbine, directeur et fondateur de l’Eitb, le président de la République a pris la noble décision de maintenir l’école sur son site actuel à cause de sa grandeur d’esprit. Il indique que la décision du chef de l’Etat vient honorer le théâtre et montre la grande importance qu’il accorde à l’art et à la culture dans le mécanisme général du développement du Bénin. Au nom de tous les acteurs de la culture, il a exprimé toute sa reconnaissance au chef de l’Etat pour son sens de leadership et son pragmatisme. Il note que l’acte posé par ce dernier vient galvaniser l’ardeur de l’école à être un centre d’excellence artistique et culturel où cohabitent harmonieusement la formation, la création, la médiation et la diffusion des spectacles vivants et des arts en général. « Notre ambition est de faire de ce lieu une grande fabrique de spectacle, un lieu pour camper l’histoire et garder la mémoire, une destination touristique, une curiosité nationale et une attraction mondiale. Notre ambition est de faire également de ce lieu, une industrie culturelle et touristique, productrice de richesse et d’emplois », a-t-il confié.