Pour améliorer la qualité des prestations du CHU-MEL: La Fondation BOA inaugure la buanderie de l’hôpital

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubriques: Santé |   Commentaires: Aucun


La Fondation Bank of Africa (BOA-Bénin), a gracieusement mis à la disposition du Centre hospitalier universitaire de la Mère et de l’Enfant Lagune (CHU-MEL), une buanderie érigée dans l’enceinte du centre, en vue de meilleures prestations aux clients. La cérémonie d’inauguration a eu lieu, vendredi 23 octobre dernier, en présence des responsables à divers niveaux des deux structures.

LIRE AUSSI:  Mesures contre le Coronavirus : Les promoteurs d’hôtels et bars face aux ministres de la Santé et du Tourisme

La Fondation Bank of Africa Bénin (BOA) est déterminée à battre le record sur le terrain des œuvres sociales ! Sa vision d’entreprise citoyenne loin d’être un simple mot est une réalité. Elle ne cesse de matérialiser cette vision à travers des actions tangibles. Vendredi dernier, elle a fait parler encore d’elle en mettant officiellement en service la buanderie du Centre hospitalier universitaire de la Mère et de l’Enfant Lagune (CHU-MEL). Un édifice dont elle a procédé au réaménagement et à la réfection suite à une requête formulée par la directrice générale de l’hôpital, Prudencia Hounkponou Hounsou, à l’occasion de l’opération «Noël solidarité de 2013», toujours organisée par la Fondation Banque of Africa au profit des enfants de l’hôpital.

De par sa beauté, l’ouvrage qui porte les griffes de la BOA révèle au CHU-MEL, ses vrais attributs d’hôpital de référence au Bénin. C’est un don qui vient en renfort pour le maintien de ce centre de santé en tant que label de la qualité. Il est constitué des salles de tri-prélavage, de lavage-rinçage, de séchage, de repassage, de lingerie et de bureaux.
L’édifice est composé aussi de bacs à eau dans plusieurs espaces, de même que des toilettes réalisées à l’arrière-cour avec un espace de séchoir. Mieux, l’institution bancaire n’a pas voulu faire les choses à moitié. En plus de ce dispositif, les murs sensibles et le sol sont respectivement recouverts en carreaux sanitaires type faïence et en carreaux grès, a expliqué Benoît Maffon, président du bureau local de la Fondation BOA.
Appréciant la portée de l’acte posé par la Fondation BOA, le conseiller technique à la promotion de la Santé du ministère de la Santé, Ismaël Hotèyi, dira que «le risque infectieux peut être aussi lié aux risques de transferts croisés des microorganismes par l’intermédiaire des linges souillés». De ce fait, poursuit-il, les travailleurs de la buanderie et les usagers du centre ne sont pas moins exposés «aux contacts des linges contaminés». D’où la grandeur de l’acte posé par la Fondation BOA.

LIRE AUSSI:  Nourou Adjibadé, directeur exécutif de CeRADIS-ONG: « Il faut que le gouvernement alloue beaucoup de ressources domestiques à la PTME »

Améliorer la qualité des soins

D’un montant total d’environ 25 millions de F CFA, le joyau permettra d’accroître les prestations du personnel qui y travaille et de tout le CHU-MEL. Aussi, contribuera-t-il à améliorer la qualité des soins donnés pour un mieux-être des clients de l’hôpital.
En formulant son plaidoyer en direction de la Fondation, les responsables de la maternité ex-Lagune ont fait un choix éclairé. C’est donc à juste titre que sa directrice générale, Prudencia Hounkponou Hounsou, a remercié le groupe BOA pour «la sensibilité et la délicatesse dont elle a fait preuve». Elle a rassuré du bon usage qui en sera fait et implore par la même occasion la générosité de la banque pour d’autres dons, car, a-t-elle plaidé, «un hôpital demeure constamment dans le besoin ou le renouvellement de matériels médico-techniques».
Tout comme elle, son personnel en remerciant leur donateur a scandé des slogans à la place de discours pour exprimer toute son émotion.
Au-delà des interventions sur les champs socio-sanitaires, le groupe BOA est également présent dans les domaines culturel et éducatif. Depuis 2009 à ce jour, il a investi environ 1,8 milliard de FCFA pour des actions de solidarité dans tout le Bénin. Preuve évidente que la Fondation BOA est l’expression sociale de la volonté du groupe Bank of Africa/BMCE Bank d’être une entreprise citoyenne engagée dans son environnement, a souligné Benoît Maffon, président du bureau local de la BOA.
Il faut souligner que sur le terrain des œuvres sociales au Bénin, la liste des réalisations faites par la Fondation BOA est non exhaustive. Dernière initiative en date, la remise officielle de fournitures scolaires aux écoliers des groupes A et B du complexe scolaire de Cadjèhoun et à d’autres enfants démunis du pays, la semaine dernière.

LIRE AUSSI:  Financement de la transfusion sanguine au Bénin: Une Table ronde des partenaires pour mobiliser des ressources