Port de Cotonou : Les deux nouveaux portiques de Bolloré mis en service

Par LANATION,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Les deux nouveaux portiques installés à Bénin Terminal, le terminal à conteneurs de Bolloré est désormais opérationnel. Son inauguration a eu lieu hier en présence du président de la République, accompagné par le PDG du groupe Bolloré, Vincent Bolloré. De quoi accélérer la cadence d’enlèvement des marchandises au port de Cotonou. «Nous avons fait cette promesse et nous l’avons tenue. Cela témoigne de notre confiance dans le développement du Bénin qui sera amplifiée par le développement du chemin de fer», confie le patron du groupe français. Pour lui, le Bénin représente dans la sous-région ouest-africaine une zone de stabilité qu’on peut transformer en un espace formidable de développement. Du coup, il soutient que le port de Cotonou doit être à la hauteur des défis futurs que va induire la mise en exploitation de la ligne de chemin de fer Cotonou-Niamey.

Pour le président de la République, l’arrivée de ces deux nouveaux portiques s’inscrit dans la dynamique de la modernisation du port de Cotonou pour répondre à l’ambition de son gouvernement d’en faire un hub de négoce et de logistique au profit des pays de l’hinterland. «La démocratie doit prendre appui sur l’énergie et les infrastructures. Nous voulons faire du Bénin un véritable pôle de croissance au profit de sa jeunesse et de celle de la sous-région», affirme-t-il, indiquant au passage le projet de construction d’une autoroute depuis le rond-point de Sèmè-Kraké jusqu’à Illara.
L’installation de ces deux engins de dernière génération porte désormais à quatre le nombre de portiques de Bolloré Africa Logistics au port de Cotonou. Leur coût global est de 13 millions d’euros, soit près de 9 milliards de francs CFA. D’un poids de 1200 tonnes, chaque portique dispose d’une capacité de 30 mouvements en moyenne, d’une capacité de levage de 60 tonnes et d’une portée de 47 mètres équivalents à 17 rangées de conteneurs à bord d’un navire.

LIRE AUSSI:  Journées béninoises de l’Evaluation: Evaluer pour changer les conditions de vie des populations

Extension de Bénin Terminal

Le groupe Bolloré se lance également dans un nouveau projet d’extension du Terminal à conteneurs. Le domaine de 20 hectares attribué au groupe français au port de Cotonou a été visité par le président de la République, le Premier ministre nigérien Rafini Brigi et le PDG du groupe, Vincent Bolloré. L’investissement projeté tutoie les 30 milliards de francs CFA. «Il s’agit d’un projet fou que nous voulons réaliser dans les huit prochains mois», insiste Vincent Bolloré. «C’est une manière de saluer les performances du port de Cotonou. Nous sommes heureux des nouveaux investissements annoncés», enchaîne Boni Yayi. Pour lui, la vision qui sous-tend ces projets est de faciliter la circulation des biens dans la sous-région, de mutualiser les efforts entre les pays et de construire l’intégration régionale. «Vous investissez dans une zone qui a de l’avenir. Avec leurs ressources naturelles, le Bénin et le Niger vont mutualiser leurs efforts pour devenir de grandes puissances économiques», assure-t-il, en annonçant le projet de construction d’un port minéralier au large de Sèmè-Kraké.