Port autonome de Cotonou: Le trafic avoisine 6 millions de tonnes au 1er semestre de 2019

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubriques: Economie |   Commentaires: Aucun


Le Port autonome de Cotonou (Pac) enregistre pour la troisième fois consécutive, une hausse de son trafic. Ce dernier a atteint environ 6 millions de tonnes au premier semestre de 2019. Dans un communiqué rendu public, le vendredi 12 juillet, la Direction fait constater que ces chiffres confortent l’économie nationale.

LIRE AUSSI:  Troisième édition du « Jeudi du patronat »: La dépréciation du Naira et la crise économique au Bénin au centre des débats

Le Port autonome de Cotonou (Pac), grâce à ses activités,contribue à 90% aux échanges commerciaux et jusqu’à 60% au Produit intérieur brut du Bénin. Il contribue entre 80% et 85% aux recettes douanières et entre 45 et 50% aux recettes fiscales. Ayant un impact considérable sur l’économie béninoise, les chiffres du Port autonome de Cotonou ne cessent de monter depuis le début de l’année 2019. D’après le communiqué de la direction générale du Port autonome de Cotonou, le mois de juin a consacré pour une troisième fois consécutive la hausse du prix portuaire.
Selon la Direction générale du Pac, cette performance s’explique par les « trafics de vrac solide qui a presque doublé, de conteneurs (25 mille tonnes additionnelles comparé à mai 2019) et dans une moindre mesure de vrac liquide (+10.834 tonnes) ». Ces chiffres comparés à ceux du mois de juin 2018 montrent une forte croissance, soit 39%. Mieux, « le tonnage global à l’import (transbordement inclus) sur la période cumulée fait près de 5 millions de T, soit 48% du budget import 2019 ».
Le Port autonome de Cotonou a enregistré, en matière de trafic export, 178.887 tonnes, soit une diminution de 2% par rapport à mai 2019. Toutefois, on note une progression de 16% avec 782.322 T à mi-parcours de 2019 après accumulation du trafic. Une progression qui représente 55% du budget export 2019, contrairement aux 672.458 T en 2018. Pour justifier ces volumes, la Direction évoque les exportations de coton, de cajou et de bois.

LIRE AUSSI:  Projet de loi de finances de l’Etat exercice 2014: Analyse et propositions de la Maison de l’Entreprise