Polémique autour de la démission ou non du ministre Christian Sossouhounto:Des jeunes RB d’Abomey dénoncent un non respect de la décision du parti

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


La polémique autour de la démission ou non du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Assainissement, Christian Sossouhounto se poursuit. En dépit de l’adresse faite par sa famille politique de le voir se soustraire du gouvernement, il a gardé jusque-là le mutisme. Vendredi dernier, c’est le député Yacoubou Malèhossou qui a publiquement soutenu le ministre contre la décision du parti et le dimanche 1er février dernier à Abomey, les jeunes du parti se sont réunis à la Maison du peuple de la ville pour dénoncer une trahison.

LIRE AUSSI:  11e Session extraordinaire des chefs d’Etat et de Gouvernement: Le Bénin réaffirme son soutien aux réformes de l’Union africaine

Il y a quelques jours, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Assainissement, Christian Sossouhounto a été invité à la démission par une décision de son parti politique, la Renaissance du Bénin (RB). Une démission qui n’est pas partagée par tous les membres de cette formation politique dont certains membres, comme le député Yacoubou Malèhossou, continuent de lui témoigner leur soutien. Vendredi dernier, c’est un soutien public que le député a apporté à son «frère». Toute chose qui, semble-t-il, n’a pas été du goût des jeunes du même parti. Dimanche dernier à la Maison du peuple d’Abomey, et eu égard au soutien public dont a bénéficié le ministre Christian Sossouhounto de la part du député Yacoubou Malèhossou, les jeunes de la RB, réunis autour de Hugues Hountondji ont déploré le non respect d’une décision du parti par ceux-là même qui ont bénéficié de la discipline de groupe au niveau de ce même parti.

Pour ces jeunes, le bureau politique de la Renaissance du Bénin s’est réuni le 19 janvier dernier en présence de tous ses membres dont le député Yacoubou Malèhossou. Séance au cours de laquelle, après analyse de la situation politique et du bilan de son partenariat avec la mouvance, le parti à décidé en toute responsabilité, entre autres, de rompre ce partenariat et surtout de rappeler du gouvernement son ministre en la personne de Christian Sossouhounto.
A cette décision, les jeunes du plateau d’Abomey, membres de la RB disent adhérer entièrement. Toutefois, ils n’apprécient pas le mutisme derrière lequel le ministre Christian Sossouhounto s’est réfugié depuis lors, face à cette décision. Ils fustigent, par ailleurs, la déclaration du député Yacoubou Malèhossou qui le soutient dans cette voie de désobéissance au parti.
Dans leur déclaration lue par Hugues Hountondji, ils ont expliqué que le député a bel et bien pris part à la prise de la décision du parti et aurait même donné son accord. Mais curieusement, s’étonnent-ils, c’est le contraire qu’il vient soutenir publiquement en invitant même le ministre à se rebeller contre la décision prise par le parti.
Profitant de cette occasion, ces jeunes ont invité le ministre Christian Sossouhounto à agir en prince d’Abomey en respectant les décisions de son parti. Ils ont également eu un mot à l’endroit des sages d’Abomey qu’ils ont invité à se mettre en marge de toute entreprise préjudiciable à la cité des Houégbadjavi.

LIRE AUSSI:  Commission communale d’actualisation de la Lépi: Les 154 représentants du Parlement connus