Phase de groupe de la Coupe de la Confédération: Esae Fc à Kinshasa pour une formalité

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Cette fin de semaine, la phase de groupe de la Coupe de la Confédération africaine de football aborde sa 6e et dernière journée. En déplacement du côté de Kinshasa, Esae Fc du Bénin sera l’hôte à jouer du Daring Club Motema Pembe de la République démocratique du Congo, dimanche 2 février prochain, au niveau du groupe C.

LIRE AUSSI:  8e journée du Championnat de football de Ligue 1: As Tonnerre et Energie cartonnent, Aspac tenue en échec

Encore un match à jouer, dimanche 2 février prochain à Kinshasa, face au Daring Club Motema Pembe de la République démocratique du Congo, et ce sera la fin de l’aventure pour Esae Fc du Bénin en Coupe de la Confédération africiane de football, édition 2019-2020. Malgré ses sorties qui se sont révélées catastrophiques au cours des cinq précédentes journées de cette étape de la compétition, l’équipe du président Clément Adéchian et de son directeur sportif, Quentin Didavi, n’aura pas démérité. N’affichant qu’un seul point à leur compteur, Marcel Dandjinou et ses coéquipiers auront quand même eu le mérite d’avoir créé la sensation. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. L’entraîneur Richard Bio et ses poulains, ainsi que les responsables à divers niveaux du club sont à féliciter.
En effet, il y a bien longtemps qu’un club béninois a réussi à franchir les préliminaires d’une compétition interclubs africaine. Malheureusement pour lui, Esae Fc est tombé dans un groupe où ses adversaires avaient un passé et une notoriété. Conséquence, il n’aura vu que du feu, sans avoir pour autant été ridicule.
A l’heure du bilan, il n’y a pas grand-chose à leur reprocher. Esae Fc s’est retrouvé à la place qui lui convenait. En témoignent surtout le manque de moyens auquel il a été confronté et le niveau de la Vitalor Ligue 1 du football béninois. ç’aurait été un autre club qu’il aurait pensé à renforcer davantage son effectif. Mais Esae Fc a préféré composer avec son effectif et les moyens dont il disposait.
Certes, certains responsables du football béninois notamment le président de la fédération,
Mathurin de Chacus et le vice-président Magloire Oké ont essayé de faire de leur mieux. Selon leurs possibilités, ils lui ont porté assistance. Le gouvernement, à travers le ministère en charge des Sports, a également volé à son secours.
En effet, ce n’était pas évident que le club tienne la route jusqu’à cette 6e et ultime journée. Ceci, en raison des nombreuses charges auxquelles exposent les différents matches, que ce soit à la maison ou à l’extérieur du pays. Outre les frais de voyage de ses joueurs et des membres de son staff, il fallait également s’occuper des dépenses liées au déplacement et à l’hébergement des officiels, pour les matches programmés à domicile.
Ce ne sera donc que pour remplir une formalité, qu’Esae Fc se présentera, dimanche 2 février prochain à Kinshasa, face au Daring club Motema Pembe. Sur ses propres installations au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, il avait déjà été battu (2-0) par son adversaire. C’était le dimanche 8 décembre 2019, lors de la 2e journée. Auteur du doublé à cette occasion, le joueur congolais Vinny Bongonga Kombe avait été le bourreau de la formation béninoise. Une victoire du club béninois qui est en déplacement, relèverait donc d’un grand miracle.
A une journée de la fin de cette phase de groupe, six des huit quarts de finalistes sont déjà connus. Il s’agit des Egyptiens de Pyramids et Al Masry, des Marocains de Rs Berkane et Hassania Agadir, des Guinéens du Horoya et des Libyens d’Al Nasr. Ils ont décroché leurs billets pour la phase à élimination directe. Une des deux dernières places se disputera entre Zanaco Fc de la Zambie et le Daring Club Motema Pembe,
au niveau du groupe C. Les deux clubs ont respectivement 9 et 7 points. Au moment où les Congolais seront aux prises avec les Béninois, les Zambiens joueront leur destin à Casablanca face au leader, Rs Berkane. Pour le Daring Club Motema Pembe, une victoire est impérative. Ce qui n’est pas forcément le cas de Zanaco
qui pourrait se contenter d’un match nul, quel que soit le résultat de l’autre match à Kinshasa. Avec l’avantage du face-à-face, un nul le porterait à dix points.
En effet, sa victoire 2-1 face au Daring Club Motema Pembe revêt une importance capitale. Les deux équipes s’étaient neutralisées à Kinshasa 1-1, en ouverture de la phase de groupe. Pour que les Congolais se qualifient, ils doivent donc vaincre Esae et espérer que Berkane batte également Zanaco au Maroc. En somme, il s’agira d’un duel à distance entre ces deux clubs.

LIRE AUSSI:  8e journée du Championnat de football de Ligue 1: As Tonnerre et Energie cartonnent, Aspac tenue en échec

————————

Programme des rencontres

Groupe A

02.02.2020 Nouadhibou (Mauritanie) – Pyramids (Egypte)
02.02.2020 Enugu Rangers (Nigeria) – Al Masry (Egypte)

Groupe B

02.02.2020 Johannesburg : Bidvest Wits (Afrique du Sud) – Djoliba (Mali)
02.02.2020 Le Caire : Al Nasr (Libye) – Horoya (Guinée)

Groupe C

02.02.2020 Berkane : Rs Berkane (Maroc) – Zanaco (Zambie)
02.02.2020 Kinshasa : Dc Motema Pembe (Rd Congo) – Esae (Bénin)

Groupe D

02.02.2020 San Pedro : San Pedro (Côte d’Ivoire) – Enyimba (Nigeria)
02.02.2020 Agadir : Hassania Agadir (Maroc) – Paradou (Algérie)