Passation de charges: Honorine Atikpa succède à Naomie Azaria Hounhoui au MFASSNHPTA

Par Désiré GBODOUGBE,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Après 9 mois 29 jours passée à la tête du ministère de la Famille, des Affaires sociales, de la Solidarité nationale, des Handicapés et des Personnes de 3e âge (MFASSNHPTA), Naomie Azaria Hounhoui cède son fauteuil à Honorine Atikpa. La cérémonie de passation de charge a eu lieu, hier lundi 22 juin dans l’enceinte dudit ministère à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Recomposition du paysage politique: Première sortie du Bloc progressiste

Naomie Azaria Hounhoui passe le témoin à sa collègue entrant, Honorine Atikpa, à la tête du ministère en charge de la Famille. A l’occasion, elle a félicité l’ancienne directrice générale de la Loterie nationale du Bénin, Honorine Atikpa pour sa brillante nomination à la tête de ce ministère.

Pour le ministre sortant, son court séjour à la tête de ce département lui a permis de connaître au mieux les souffrances au quotidien des couches vulnérables du Bénin. C’est pourquoi elle a averti le ministre entrant de combien la tâche qui l’attend est immense.
Avant cette cérémonie de passation de service, les deux ministres sortant et entrant se sont entretenus sur les grands domaines d’intervention du ministère, les grands défis et enjeux à relever et les grands chantiers en cours ainsi que le point actuel des projets existants. Naomie Azaria a remercié tout le personnel du ministère qui l’a aidée à apporter son savoir-faire au service de la nation. Avec ce personnel, elle a travaillé en complémentarité, dans la synergie et dans une approche participative. Au nombre des activités qu’elle a menées dans la grande célérité, on peut noter la mise en place d’une banque de projets, le démarrage du programme de développement du ministère, l’organisation du premier forum de la femme béninoise, l’élaboration d’une feuille de route avec tous les acteurs impliqués dans les questions du genre. Elle a cité aussi le vote de la loi sur le Code de la femme ainsi que l’élaboration de plan d’action de l’enfant, l’élaboration de l’annuaire statistique sur la famille, la réalisation de l’étude nationale de la situation de l’enfant en situation difficile, la rencontre d’échanges avec les personnes de 3e âge et des dons de médicaments au profit de ces dernières sans oublier l’adoption en Conseil des ministres du décret de passage de B3 à B1.
Malgré ces diverses actions, dit-elle, les défis et les enjeux restent encore importants. «Si le ministre Naomie Azaria Hounhoui a pu, en collaboration avec le personnel, le porter très haut, avec moi nous porterons cette barre au ciel», a promis le ministre de la Famille entrant, Honorine Atikpa.

LIRE AUSSI:  Reçu en audience par son homologue japonais à Tokyo: Le ministre Agbénonci salue les efforts soutenus du Japon au développement de l’Afrique