Passation de charges à l’Atda pôle 3 à Natitingou: Richicatou Salé succède à Serge Edgar Amoussouguinnou

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


L’Agence territoriale de développement agricole pôle 3 ou Atda Atacora ouest a changé de main, depuis ce jeudi 13 février. Serge Edgar Amoussouguinnou, directeur sortant, a passé le témoin à son successeur, dame Richicatou Salé épouse Bagoudou. C’était au siège de l’Atda3 en présence des autorités politico-administratives.

LIRE AUSSI:  Installation du conseil communal d’Agbagnizoun: Clétus Kouholi rejeté au poste de maire, l’élection reportée

« J’ai bien suivi les tâches et directives contenues dans ma lettre de mission. Je m’engage à les exécuter diligemment ». C’est en ces termes que s’est exprimée Richicatou Salé épouse Bagoudou, ce jeudi 13 février, après avoir reçu sa lettre de mission dont les directives lui ont été clairement lues par Bernardin Gléhouénou, président du conseil d’administration de l’Agence territoriale de développement agricole pôle 3 ou Atda Atacora ouest.
D’entrée, c’est Nassirou Gbangou, premier délégué du personnel de ladite agence qui a planté le décor en qualifiant le directeur général sortant de “bon leader qui a su associer les compétences techniques pointues et managériales pour relever les grands défis de l’Atda Atacora ouest”. Il déclare garder avec ses pairs un très bon souvenir du pionnier qui a marqué les cœurs de plus d’un par une volonté de progrès et d’amélioration de l’image de l’agence. C’est pourquoi, le premier délégué du personnel a prévenu la directrice entrante: « Votre prédécesseur a levé très haut la barre. Pour l’atteindre, vous devez consentir de grands sacrifices et vous dévouer pleinement au travail ». Nassirou Gbangou ne doute pas pour autant des compétences et qualités de la directrice entrante qui ont valu la confiance placée en elle par le premier magistrat et son ministre de l’Agriculture.
Didier Kouandé Sounon, chargé de mission du préfet, a également reconnu les mérites et loué les résultats engrangés par le directeur sortant à qui il souhaite une meilleure promotion. Il ne doute pas non plus des compétences de Richicatou Salé, car quelqu’un a commencé un travail qu’il faudra achever. « Il vous faut redoubler d’efforts pour être applaudie à la fin. Je reste persuadé que vous serez à la hauteur de la tâche», a indiqué le chargé de mission.
C’est avec la même confiance que Serge
Edgar Amoussouguinnou laisse l’agence, car la directrice entrante est sympathique, dynamique, assez percutante pour une maitrise des différents fronts professionnels et dispose des capacités managériales nécessaires. Après avoir dressé le bilan de ses actions, le directeur sortant a également indiqué les défis et tâches à relever. Défis et tâches dont Richicatou Salé épouse Bagoudou déclare prendre la mesure. Son action, relève-t-elle, doit être empreinte de célérité et d’efficacité pour produire des résultats.
Félix Gnacadja, inspecteur général adjoint du ministère, a invité la nouvelle directrice à respecter ses engagements. Innocent Togla, secrétaire général adjoint du ministère a, quant à lui, rappelé la vision du président de la République en introduisant des réformes ingénieuses et pertinentes pour booster le secteur agricole.

LIRE AUSSI:  2e revue semestrielle 2017 du groupe d’Effet 5 Undaf 2014-2018: Les travaux lancés pour apprécier les progrès réalisés