Nouvelles décisions dans le secteur des sports: Oswald Homéky explique les grandes lignes à la presse

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Actualités, Sports |   Commentaires: Aucun


Au cours d’une conférence de presse, ce mercredi 23 décembre à Cotonou, Oswald Homéky, ministre des Sports, s’est entretenu avec les hommes des médias sur les tenants et les aboutissants des nouvelles décisions du gouvernement dans le secteur des sports.  Au menu, l’allègement des mesures de la suspension des activités sportives et le nouveau modèle d’organisation des compétitions sportives.

LIRE AUSSI:  Bénin#Sierra Leone : Cèbio Soukou officiellement forfait

L’allègement des mesures de la suspension des activités sportives et le nouveau modèle d’organisation des compétitions sportives sont les sujets au menu de la rencontre de Oswald Homéky, ministre des Sports avec les hommes des médias, ce mercredi 23 décembre à Cotonou. Selon lui, au regard de l’évolution de la situation et tenant compte de l’avis du comité technique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie, le Conseil des ministres a marqué son accord pour la reprise des activités sportives dans le respect des mesures barrières. « Les fédérations et associations sportives vont reprendre les entraînements et les compétitions dans le respect des gestes barrières », a-t-il déclaré. A cet effet, il a appelé à la conscience collective des acteurs et des populations afin que le retour aux activités ne fasse le lit à la propagation du coronavirus dans le pays.  A l’en croire, la mise en œuvre d’une telle décision nécessite des efforts de la part des acteurs sportifs :  port systématique de masque, lavage des mains à l’eau et au savon ou désinfection des mains avec du gel hydroalcoolique, respect de la distanciation de sécurité sanitaire d’au moins un mètre entre personnes. Abordant le sujet relatif au nouveau modèle d’organisation des compétitions sportives, Oswald Homéky a salué en premier les délégués  de la Fédération béninoise de Football qui ont à l’unanimité validé cette reforme, mardi 22 décembre dernier à Grand-Popo lors d’un congrès extraordinaire de leur institution. C’est l’occasion pour lui d’inviter la presse sportive à accompagner les nouvelles orientations de développement du sport national. Selon lui, ces réformes d’initiatives gouvernementales ont abouti au terme d’un processus qui a permis d’écouter les acteurs de toutes les fédérations. « Nous avons usé d’inspiration, d’expertise et de consultation pour aboutir à ce format, fruit de la réflexion de tous les acteurs », a-t-il répondu aux journalistes. Le ministre des Sports a saisi cette occasion pour renouveler  sa confiance à tous acteurs ayant participé aux réflexions qui ont permis d’élaborer ce document. « Je voudrais vous dire que nous avons amorcé la professionnalisation de notre sport », a-t-il déclaré. Il pense que l’essentiel est fait pour que dès la saison prochaine, tous les clubs qui évolueront en championnat professionnel appartiennent aux sociétés sportives. Prenant l’exemple du football, il annonce que la prochaine ligue professionnelle pourrait être animée par 34 clubs de cette discipline. L’obligation est faite aux clubs de toutes les disciplines d’avoir désormais des équipes de catégories d’âge.  « La même démarche doit être observée en handball,  en basket-ball et autres pour assurer la relève », a-t-il poursuivi. Il conclut que le Bénin dispose des moyens du développement de son sport qui nécessité désormais une meilleure organisation.

LIRE AUSSI:  An 1 du Nouveau départ;Enseignement supérieur : entre innovations et controverses