Nomination d’un sélectionneur pour les Ecureuils A: La Fbf renvoie la balle au ministre Oswald Homéky

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Se retrouvant sans entraîneur depuis la fin du contrat d’Oumar Tchomogo le 17 décembre 2017, l’équipe nationale de football senior ne va pas tarder à avoir son sélectionneur. Les tractations vont bon train et le successeur d’OumarTchomogo sera connu bientôt même si aucun appel à candidatures n’a été lancé par la Fédération béninoise de football pour pourvoir au remplacement de ce dernier.

LIRE AUSSI:  2e journée du championnat national de basketball: Renaissance basketball club en panne de réussite

Joint au téléphone, ce lundi 26 mars, le directeur des compétitions de la Fbf, Quentin Didavi, informe que la Fbf a déjà joué sa partition dans ce sens. Selon lui, après un travail minutieux au niveau de la Fbf, le président Anjorin
Moucharaf a déjà soumis une liste de sélectionneurs au ministre en charge des Sports, Oswald Homéky. La balle est donc dans le camp du ministre en charge des Sports et ses collaborateurs qui devront procéder à la nomination de l’entraîneur qui va répondre aux critères.
Au ministère des Sports, on joue la carte de la crédibilité et de la transparence dans ce dossier dans lequel le rôle du ministre en charge des Sports est bien précis. Faut-il le rappeler, la Fbf propose à nomination une liste de sélectionneurs au ministre en charge des Sports qui fait le choix en dernier ressort. Qu’il vous souvienne que le ministre Oswald Homéky, dans sa correspondance à la Fbf, le 16 décembre dernier, a indiqué ses orientations par rapport à l’encadrement technique des équipes nationales. « Tout en saluant, les efforts fournis par ce dernier (Ndlr : Oumar
Tchomogo) dans le cadre de sa mission de sélectionneur national, je me dois de vous faire part, de la volonté du gouvernement béninois d’impulser une dynamique plus forte à l’encadrement de nos équipes nationales de football », avait-t-il souligné. En tout cas, les jours passent et l’on se rapproche des prochaines joutes. Le ministère en charge des Sports et la Fédération béninoise de football sont attendus sur ce dossier de recrutement d’un nouveau sélectionneur qui mérite enfin son aboutissement.

Des supputations

Plusieurs noms circulent depuis la fin du contrat d’Oumar Tchomogo. Il s’agit, entre autres, de Patrice Neveu, Didier Six, Michel Dussuyer, Alain Giresse, François Zahoui ou encore Alain Gaspoz. Le gouvernement béninois souhaite un sélectionneur de haut niveau pour succéder à l’ancien attaquant. En absence d’un appel à candidatures, l’on se demande comment les décideurs vont opérer leur choix. Visiblement un sélectionneur étranger pourra revenir chez les Ecureuils. Connaisseur du football africain, après être passé notamment par la Mauritanie, Patrice Neveu est libre depuis son départ de la sélection d’Haïti.
Michel Dussuyer est bien connu au Bénin. Après son passage en Côte d’Ivoire soldé par un fiasco à la Can 2017, il pourrait revenir au Bénin.
Alain Giresse, ancien sélectionneur du Mali et Alain Gaspoz, ancien entraîneur de l’Aspac après une carrière professionnelle fournie à Sion, sont également annoncés.
Les Ecureuils vainqueurs de la Gambie (1-0) lors de la première journée des qualifications de la Can Cameroun 2019 n’attendent qu’un coach pour entamer les préparatifs de leur prochaine sortie contre le Togo au mois de septembre.

 

LIRE AUSSI:  Journées Fifa du mois d’octobre: La liste des 21 Ecureuils convoqués