Mort de Hamed Bakayoko: Allassane Ouattara perd son ‘’ fils et proche collaborateur’’

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubriques: Actualités, International |   Commentaires: Aucun


La nouvelle déchirante est tombée dans la soirée de ce mercredi 10 mars. Telle une traînée de poudre elle a fait le tour du monde. Hamed Bakayoko, premier ministre ivoirien, s’en est allé, des suites d’un cancer. Hospitalisé en France puis en Allemagne, il n’a pu survivre, laissant dans la douleur celui qui le considère comme son fils. La réaction du président ivoirien Allassane Ouattara ne s’est pas fait attendre. Lire en intégralité ses impressions à la suite de cette triste nouvelle :

LIRE AUSSI:  Gabon: Investiture d’Ali Bongo sur fond de tension

« Mes chers compatriotes, 

Notre pays est en deuil.

J’ai l’immense douleur de vous annoncer le décès, du Premier Ministre, Hamed Bakayoko, Chef du Gouvernement, Ministre de La Défense, ce mercredi 10 mars 2021, en Allemagne, des suites d’un cancer.

Je rends hommage au Premier Ministre, Hamed Bakayoko, mon fils et proche collaborateur, trop tôt arraché à notre affection.

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko a servi la Côte d’Ivoire avec dévouement et abnégation. C’était un grand homme d’Etat, un modèle pour notre jeunesse, une personnalité d’une grande générosité et d’une loyauté exemplaire.

Je voudrais, au nom du Gouvernement et en mon nom personnel, présenter mes condoléances les plus émues à son épouse, à ses enfants, à la grande famille Bakayoko, à toutes les familles alliées ainsi qu’à l’ensemble des Ivoiriens.

Que son âme repose en paix! »

LIRE AUSSI:  Ouverture de la 2e session ordinaire de 2015 au Parlement :Houngbédji appelle à une élection présidentielle apaisée en 2016