Michel Dussuyer au sujet du report de la Can 2021: « Cette décision me paraît plus sage et raisonnable…»

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: 1


La Confédération africaine de Football a pris une décision responsable en reportant la Coupe d’Afrique des Nations 2021 d’une année, selon Michel
Dussuyer, sélectionneur national du Bénin. Il pense s’adapter à cette situation imposée par la pandémie du coronavirus pour remobiliser sa troupe dès la programmation des rencontres des éliminatoires.

LIRE AUSSI:  5e édition de la Journée du soldat: Un tremplin pour le sport militaire

Michel Dussuyer, sélectionneur national du Bénin n’est pas surpris par la décision de la Confédération africaine de Football relative au report de la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Selon lui, l’instance faîtière du football africain avait déjà évoqué ce scénario quelques semaines plus tôt. « La Caf a fait savoir que la Can se jouerait en janvier. Donc, soit en janvier 2021 ou janvier 2022 », a-t-il déclaré. Pour lui, à partir du moment où la Fédération internationale de Football a posé comme préalable que seules l’Union des associations européennes de football (Uefa) et la Confédération sud-américaine de football (Comebol) ont le droit de jouer en septembre sur la plage Fifa qui est prévue, le risque était grand de ne pouvoir pas finaliser les éliminatoires avant une phase finale prévue pour janvier. « Cette décision me paraît plus sage et raisonnable, même si je la regrette », a-t-il poursuivi. Il déplore le fait que cette situation fera attendre les sélections durant un an.
« C’est une situation qui sera vécue difficilement par toutes les sélections sur le continent », a-t-il confié. L’ambiance de la sélection manque à Michel Dussuyer qui n’a plus eu de contact physique avec ses joueurs depuis novembre dernier. Sur l’après Covid-19, il pense pouvoir trouver au moment opportun une cohésion dans le jeu même si la période de mise au vert est souvent courte. « Je ne suis pas trop inquiet par rapport à l’état d’esprit du groupe. Ils sont capables de se remobiliser lors des rendez-vous importants qu’on a l’habitude de vivre », rassure-t-il. Le sélectionneur national du Bénin pense à la prochaine confrontation contre le Lesotho.
« Il s’agira d’être concentré sur le sujet pour atteindre notre objectif », conclut-il.

LIRE AUSSI:  Mini championnat de boxe juvénile:Sous le poids des uppercuts