Message de félicitations au président Patrice Talon: Salvador Niyonzima au cabinet du ministre Agbénonci

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun

Le MAEC, reçoit le message de SG-Nations Unies

Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, a reçu en audience, hier mercredi 9 juin, Salvador Niyonzima, coordonnateur résident du Système des Nations Unies. Ce dernier est porteur d’un message de félicitations du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à l’endroit du président Patrice Talon pour sa reconduction à la magistrature suprême au terme du scrutin du 11 avril dernier.

LIRE AUSSI:  Groupe musical Gohoun Akô de Porto-Novo: Louis Vlavonou fait président d’honneur

Le président Patrice Talon continue de recevoir les félicitations de la communauté internationale suite à sa réélection pour un second mandat. Le dernier message en date est celui du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres. Lesdites félicitations ont été transmises par le coordonnateur résident du Système des Nations Unies au chef de la diplomatie béninoise, Aurélien Agbénonci, lors d’une audience, hier mercredi 9 juin à Cotonou. « Je suis porteur d’un message du secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres. Il s’agit d’un message de félicitations au président Patrice Talon suite à sa réélection pour un second mandat », a précisé le coordonnateur résident du système des Nations Unies. En ce qui concerne les réformes à entreprendre durant les cinq prochaines années par le président de la République, Salvador Niyonzima rassure de l’accompagnement du Système Nations Unies. « Nous sommes prêts à travailler sur les nouveaux chantiers y compris les anciens qui sont en cours avec le Bénin sur les plans social, éducatif, économique et autres. Sur tous ces chantiers, nous sommes là pour accompagner le Bénin et les Béninois », a promis
Salvador Niyonzima, ajoutant que les relations entre les Nations Unies et le Bénin sont au beau fixe. « Je pense que nous sommes en intelligence parfaite avec la partie béninoise en ce qui concerne les questions de développement et nous travaillons aussi ensemble sur les questions de liberté et de démocratie », a-t-il fait savoir.

LIRE AUSSI:  Vérification des diplômes et de la gestion des finances publiques: L’assainissement, cheval de bataille du gouvernement