Match en retard de la Vitalor-Ligue1: Duel décisif entre Esae Fc et Tonnerre ce jour

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Dans le cadre du match en retard de la 15e journée de la Vitalor-Ligue1, Esae Football club reçoit ce mercredi 12 février, au stade René Pleven de Cotonou, l’As Tonnerre de Bohicon. Cette rencontre apparait comme un match difficile pour ces deux formations qui souhaitent un meilleur repositionnement dans le classement.

LIRE AUSSI:  Manifestation d’intérêt pour participer aux championnats de football: Une dernière chance accordée aux clubs affiliés retardataires

Victorieux de Béké de Bèmbèrèkè par le score de 1-0, le week-end dernier, Esae Football Club affronte ce mercredi 12 février, l’Association sportive Tonnerre de Bohicon au stade René Pleven de Cotonou. Deuxièmes au classement avec 26 points, Marcel Dandjinou et ses coéquipiers auront à cœur de remporter cette partie pour se rapprocher davantage du leader provisoire, Ayéma Football club, 30 points+15. Avec 8 victoires, 2 matchs nuls et 3 défaites, ils n’ont pas droit à l’erreur s’ils espèrent finir le premier tour en tête de la compétition. En effet, Esae Football club est contraint de gagner cet après-midi à Cotonou avant son déplacement sur Parakou pour défier les Buffles de Parakou, 4es avec 22 points+6. Cette rencontre est également importante pour l’As Tonnerre de Bohicon qui totalise le même nombre de points que le premier relégable, Uss-Kraké, 16 points-9. Onzièmes au classement avec 16 points-2, les poulains de Stanislas Akélé devront éviter une défaite lourde, de peur de se retrouver proche de la zone rouge. Contrainte au nul par la Jeunesse sportive de Pobè lors de la 14e journée du championnat, l’As Tonnerre ne part pas avec la faveur des pronostics. Elle devra aborder cette rencontre avec plus de sérénité si elle espère défier Esae Football club pour se repositionner dans le classement. Comme quoi, cette confrontation est capitale pour ces deux formations qui lorgnent toutes le sommet de la compétition.

LIRE AUSSI:  Mondial de Russie 2018: Les Aigles de Carthage de retour douze ans après