Match Bénin-Sierra Leone: Défaite interdite pour les Ecureuils dimanche prochain

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun| 2123 lecteurs


Les Ecureuils du Bénin reçoivent les Leones Stars de la Sierra-Leone, dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Can Cameroun 2021, ce dimanche 17 novembre, au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Battus (2-1), mercredi dernier par les Super Eagles à Uyo, Stéphane Sèssègnon et ses coéquipiers se doivent de remporter ce match pour se relancer dans la compétition.

LIRE AUSSI:  Open de tchouckball: Cap sur la promotion de cette discipline au Bénin

Battus (2-1) en match inaugural des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021 par les Super Eagles du Nigeria, mercredi dernier à Uyo, les Ecureuils du Bénin pourraient se relancer en cas de victoire dans cette campagne face aux Leones Stars de la Sierra Leone, dimanche 17 novembre prochain, à Porto- Novo. Avec comme objectif, la qualification finale, les poulains de Michel Dussuyer ont l’obligation de confirmer tout le bien qu’on pense d’eux en prenant leurs trois premiers points à domicile le week-end prochain. Dix-huitième nation de football sur le continent, le Bénin, quart de finaliste de la Can égyptienne, part avec la faveur des pronostics. Auteur de l’unique but contre le Nigeria, le capitaine Stéphane Sèssègnon et ses coéquipiers disposent des atouts pouvant leur permettre de faire la différence lors de cette rencontre.
Michael Poté, Jodel Dossou Sessi d’Alméida, Steeve Mounié et autres devront être plus efficaces devant les buts pour faire la différence face à cette modeste formation de la Sierra Leone. Fébrile en défense lors de ses quatre dernières rencontres, le Bénin devra éviter d’encaisser à domicile pour ne pas courir derrière le score comme lors du match amical contre la Zambie. Avec 6 buts encaissés contre 5 marqués en 4 sorties, les poulains de Michel Dussuyer devront être plus efficaces en milieu de terrain afin d’équilibrer le jeu entre la défense et l’attaque. Sessi d’Alméida et Jordan Adéoti devront donc faire preuve de plus de rigueur dans la récupération en vue d’une meilleure exploitation des balles. Michael Poté et Steeve Mounié sont attendus pour ouvrir leur compteur personnel de but dans cette campagne à domicile. Absent contre le Nigeria, Cèbio Soukou reste indisponible pour ce match.En confiance sur ses 7,32 m face au Nigeria, Fabien Farnolle devra offrir au peuple béninois son premier «clean sheet » de cette campagne.

LIRE AUSSI:  Tour cycliste international du Togo: Des cyclistes béninois sur la ligne de départ

Empêcher les velléités des Leones Stars

Les défenseurs béninois, Olivier Verdon, Cédric Hountondji, Emmanuel Imorou, Nabil Yarou et Youssouf Assogba devront enrayer les velléités offensives des attaquants sierra-léonais notamment Kwame Quee, buteur face au Lesotho. 28e dans le classement Fifa du mois dernier, les Leones Stars de la Sierra Leone sont connus également pour leur solidité en défense et leur jeu physique. Constituée de 15 joueurs basés à l’étranger, cette formation est conduite par le technicien nigérian Sellas Tetteh. Du gardien Solomon Zombo Morris aux défenseurs Osman Kakay, Umaru Zingaley Bangura, Alie Sesay, Hassan Milla Sesay en passant par les milieux Kwame Quee, John Kamara, Abdul Sesay, George Davies et les attaquants Mustapha Bundu, Suffian Kalokoh, la plupart de ces joueurs disposent d’une expérience en compétition officielle pour avoir joué le Liberia en septembre dernier lors des préliminaires de la Coupe du monde 2022.
Tenus en échec par les Crocodiles de Lesotho, ils auront à cœur de surprendre le Bénin à Porto-Novo du moment où cette rencontre apparait comme une revanche pour eux. Toutefois, la Sierra Leone sera privée de son attaquant vedette, Kei Kamara qui a pris sa retraite internationale avec effet immédiat pour convenance personnelle, mercredi dernier. Agé de 35 ans, l’ancien attaquant de Norwich et Middlesbrough jette l’éponge en restant très critique par rapport à l’organisation de l’équipe. Signalons que la Sierra Leone n’a jamais battu le Bénin en compétition officielle. Le Bénin totalise deux victoires par le score de 2-0 sur cette équipe qu’il a battue lors des éliminatoires de la Can 2008. La dernière rencontre entre les deux équipes remonte au 12 octobre 2007 à Freetown.

LIRE AUSSI:  Tournoi cadet de Handball des zones 2 et 3: Deuxième sortie décisive pour le Bénin ce jour

Un trio arbitral centrafricain pour officier la partie

Le Centrafricain Jean Marc
Ganamandji est l’arbitre central du match qui va mettre aux prises le Bénin et la Sierra Leone, dimanche 17 novembre prochain, au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Il sera assisté de ses compatriotes Jospin Luckner
Malonga, premier assistant et Oscar Vujovic Serengapou, second assistant. Le quatrième arbitre est le Centrafricain Merveil Melvin Mandekouzou-Vendafara. L’Ivoirien Omer Kouamé Dehoulé sera le commissaire au match tandis que le Togolais Kokou Djaoupé sera l’évaluateur d’arbitres.