Match Bénin-Nigeria : Triste défaite des Ecureuils à domicile

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Le Bénin s’est incliné face au Nigeria par le score de 1-0, lors de la 5e journée des Eliminatoires de la Can Cameroun 2022, samedi 27 mars dernier au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Le but de Paul Onuachu à la 93e minute empêche les Ecureuils de se qualifier avant la dernière journée prévue pour demain, mardi 30 mars à Freetown.

LIRE AUSSI:    26e journée du championnat national de football: Déplacements difficiles pour Aspac, Tonnerre et Dynamo

Fin de match cauchemardesque pour les Ecureuils du Bénin, défaits par les Super Eagles du Nigeria par le score de 1-0, samedi 27 mars dernier, au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Les poulains de Michel Dussuyer qui n’avaient besoin que d’un match nul pour obtenir leur billet pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations ont été surpris dans le temps additionnel par le but de Paul Onuachu à la 93e minute. Victoire logique tout de même pour les Super Eagles qui ont dominé de bout en bout Khaled Adénon et ses coéquipiers. Ce sont d’ailleurs les visiteurs qui ont pris les premières initiatives dans cette rencontre en allant très tôt à l’assaut des buts de Saturnin Allagbé.

Présent sur la ligne, le gardien de but de Dijon se montre rassurant sur la frappe de Zaidu Sanusi à la 5e minute. Les Nigérians vont enchaîner les offensives et obtenir le premier corner de la partie à la 7e minute suite à la frappe de Wilfried Ndidi détournée par le dernier rempart béninois. Les Ecureuils vont réagir jusqu’à s’offrir également leur premier corner. Mais, Cèbio Soukou va mal négocier ce coup de pied de coin. Dominateurs dans tous les compartiments, les Nigérians étendent leur hégémonie sur la partie et contraignent les Ecureuils à rester dans leur camp pour défendre. Le latéral droit du Bénin, Youssouf Assogba, va subir la pression de Henry Chukwuemeka très remuant sur ce côté. Les Super Eagles vont obtenir un deuxième corner à la 16e minute suite à une offensive menée par Victor Osimhen qui a réussi à passer le rideau défensif béninois. Le Bénin s’en sortira tout de même sur ce coup. A la 17e minute, Cédric Hountondji lance Jodel Dossou dans l’axe de la défense nigériane, mais ce dernier se verra devancer par le gardien des Super Eagles Francis Odinaka Uzoho. Les Ecureuils vont profiter de cette baisse de régime des visiteurs pour effectuer une descente soldée par un coup franc dans le camp nigérian à la 20e minute. A la 23e minute, Steve Mounié va récupérer une balle à la lisière de la surface nigériane mais sa frappe passe à côté de la cage de Francis Odinaka Uzoho. Cette timide réaction des Béninois sera vite éteinte par les Nigérians qui vont obtenir trois corners coup sur coup dans le camp des Jaunes aux 24e, 26e et 27e minutes. Samuel Chukwueze, Victor Osimhen et Kelechi Promise Iheanacho vont acculer la défense béninoise qui réussit à repousser énergiquement le danger. Le gardien de but des Ecureuils du Bénin réussira un arrêt réflexe lors de cette attaque nigériane. A la 30e minute, Victor Osimhen se passe de la défense béninoise mais rate sa frappe récupérée par Saturnin Allagbé présent sur la trajectoire du ballon. Avec de fortes insuffisances en milieu de terrain et en attaque, les Ecureuils obligés de subir vont conserver le score (0-0) jusqu’à la mi-temps.

LIRE AUSSI:  Ghana # Bénin (2-2): Les Ecureuils contraignent les Black Stars au partage des points

Sur le fil du rasoir !

A la reprise, Michel Dussuyer effectue son premier changement en faisant entrer Moïse Adiléhou en lieu et place de Johan Roche. Mais, cela n’émeut en rien l’ardeur des Super Eagles, déjà qualifiés pour la Can Cameroun 2022 avant ce match. Avec leur volonté de battre le Bénin sur ses installations, ils vont poursuivre leur domination. A la 47e minute, Saturnin Allagbé va sauver le Bénin face à une balle de Samuel Chukwueke qui allait vers les buts. Acculés, les Béninois vont multiplier les fautes sur les attaquants nigérians.

David Kiki écope du premier carton jaune de la partie. Contre le cours du jeu, bien lancé par Youssouf Assogba à la 51e minute, Steve Mounié rate l’occasion d’ouvrir le score pour le Bénin. Présents dans les phases offensives, les joueurs nigérians vont encore se créer beaucoup de corners lors de la deuxième partie, mais les Béninois tiendront bon. Le sélectionneur du Bénin, Michel Dussuyer, va effectuer deux autres changements. Michael Poté va prendre la place de Cèbio Soukou tandis que Jodel Dossou, moins étincelant dans ce match, sera remplacé par Marcellin Koukpo aux 73e et 79e minutes.

LIRE AUSSI:  Caf : Patrice Motsepe succède à Ahmad Ahmad

A l’opposé, Gernot Rohr fera sortir Promise Iheanacho, Henry Onyekuru Chukwuemeka et Olaoluwa Aina pour les entrées de Collins Chidozie, Emmanuel Iwuala et Paul Onuacho, le buteur, aux 70e et 80e minutes. En dépit de ces changements dans le jeu, le Bénin va subir jusqu’à encaisser à la 93e minute. Le Nigeria repart de la capitale béninoise avec les trois points de la partie mettant fin à huit ans d’invincibilité à domicile du Bénin qui devra aller chercher sa qualification en Sierra Leone lors de la dernière journée demain, mardi 30 mars à Freetown.
A noter que les Super Eagles rejoignent les seize sélections déjà qualifiées avant ce samedi: le Cameroun, hôte de la compétition, l’Algérie, tenante du titre, le Sénégal, la Tunisie, le Mali, le Burkina Faso, la Guinée, les Comores, la Gambie, le Ghana, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Zimbabwe, le Maroc, la Côte d’Ivoire et l’Égypte.