Lutte contre le Covid-19: Les chercheurs optent pour une solution endogène

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


La menace de la pandémie du coronavirus ne laisse pas indifférents les membres de l’Académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (Ansalb). Au cours d’une séance spéciale organisée sur le Covid-19, vendredi 26 juin dernier à l’amphi Idriss Deby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi, les académiciens et chercheurs ont présenté l’importance de la recherche pour sauver l’humanité de la pandémie du coronavirus.

LIRE AUSSI:  Promotion et maintien de la paix dans le monde: Les œuvres de développement comme nouveau chemin

La quête de solution africaine au coronavirus a mobilisé les chercheurs et membres de l’Académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (Ansalb) à l’amphi Idriss Déby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi, vendredi 26 juin dernier. Initiative de l’Ansalb dénommée séance spéciale sur le Covid-19, la rencontre a permis aux participants, des chercheurs de différents laboratoires, d’exposer leurs connaissances sur le traitement de la pandémie du coronavirus qui sévit dans le monde entier. C’est une préoccupation de l’ensemble de la communauté universitaire, selon Maxime da Cruz, recteur de l’Université d’Abomey-Calavi. Il y a, souligne le recteur, un fait d’actualité qui est venu bousculer la vie, et il dérange les hommes dans leur confort habituel. Ce fait impose des changements de comportement qui ne doivent pas déranger, même si c’est contraignant parce qu’il concerne la vie. « Que nous puissions apprendre davantage sur le mal qui déstabilise notre environnement et que les échanges permettent d’aller de l’avant », a-t-il souhaité.
C’est l’espoir qui fonde la démarche des membres de l’Académie nationale des sciences, arts et lettres du Bénin (Ansalb) dont le président, le professeur Mahouton Norbert Hounkonnou, a rappelé les limites de la communauté internationale à gérer cette pandémie. « Les certitudes tombent, la science est à rude épreuve. Les oligarchies financières dictent leur loi partout, parviennent à contrôler la recherche et à en financer les résultats, plus rien ne leur résiste. Les institutions scientifiques et les autorités sanitaires internationales sont ébranlées, les chercheurs déroutés », fait-il savoir. Il a indiqué que la seule certitude, c’est que le virus est inconnu, invisible et prend possession de la cité et de tout l’édifice de l’humanité, réduisant l’homme à ses justes valeurs et limites, à ses doutes réels, indépendamment de sa race, de ses origines, de ses richesses, et de son statut social.

LIRE AUSSI:  Campagne électorale exclusivement médiatique: L’exhortation de Rémi Prosper Moretti aux professionnels des médias

Nouveaux défis

Le professeur Mahouton Norbert Hounkonnou estime que de nouveaux défis s’imposent à l’homme et en appelle à une nouvelle conscience construite sur le socle de l’éthique universelle et de l’humanisme absolu, qui transcende les nations et les frontières dans une solidarité généralisée. « C’est seulement plongé dans cet espace que la recherche africaine saura dépasser le cadre formel de servitude où elle est aujourd’hui piégée pour s’élever et aller puiser dans les ressources naturelles, les savoir-faire endogènes, la médecine traditionnelle multiséculaire pour servir nos peuples et l’humanité et enrichir le patrimoine universel», suggère le président de l’Ansalb. Dans sa communication inaugurale sur le thème ‘’Covid-19 : Comprendre pour mieux riposter, certitudes, hypothèses et perspectives’’, le professeur Achille Massougbodji, membre de la cellule de crise de l’Ansalb sur le Covid-19, a rappelé les problèmes posés par la pandémie, les erreurs systématiques liées à sa gestion et leurs conséquences, son évolution…
Les participants ont eu droit à plusieurs communications de chercheurs de différents laboratoires. Entre autres, ‘’Approche de chimio prophylaxie dans l’infection à Covid-19’’, ‘’Modélisation mathématique de la Covid-19 au Bénin : simulation de différents scénarios de gestion’’, ‘’Système d’aide à la détection de pneumonie causée par le coronavirus et mise en place d’un entrepôt de données décisionnel’’, ‘’ Valorisation des plantes antivirales et immunostimulantes dans le traitement de Covid-19 au Bénin’’, ‘’ Faire participer de façon critique les sciences sociales à la riposte contre la Covid-19 au Bénin’’, ‘’Apivirine, effet sur la Covid-19’’, ‘’ La Covid-19 dans les armées’’…