Lutte contre la propagation du Covid-19: Cuso International appuie des communautés du septentrion

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


A travers un don de dispositifs de lavage de mains, gels hydroalcooliques et savons liquides, Cuso international et ses partenaires soutiennent huit communes du septentrion dans la lutte contre le Covid-19. La remise des matériels aux bénéficiaires s’est déroulée du 11 au 15 mai dernier, à Pèrèrè.

LIRE AUSSI:  Dr Pierre M’Pélé, épidémiologiste, spécialiste en Santé publique et Maladies tropicales: « Seul le médecin est habilité à prescrire la chloroquine et d’en assurer le suivi »

Cuso International ne compte pas rester les bras croisés dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 qui coïncide avec la mise en œuvre de son projet Fedih-
Djirima dans la partie septentrionale du Bénin. Pour accompagner les efforts du gouvernement du Bénin dans la riposte contre cette pandémie, l’organisation a offert aux communautés cibles du projet Fedih-Djirima, un lot de matériels de prévention composé de 155 dispositifs de lavage des mains, 155 bidons de savon liquide, 786 flacons de gel hydroalcoolique. Ceci, dans 131 villages administratifs, huit mairies, huit arrondissements, huit Centres de promotion sociale (Cps). Le tout réparti dans huit communes à savoir
Tchaourou, Kalalé, Pèrèrè, Nikki (dans le département du Borgou), Ségbana, Banikoara, Kandi et Malanville (dans le département de l’Alibori).
Heureux, les bénéficiaires ont dit toute leur gratitude à l’endroit de Cuso International et ses partenaires tout en promettant de faire bon usage des matériels pour une lutte efficace contre le Covid-19. « Avec l’évolution exponentielle de la contamination au Bénin, ce matériel vient à point nommé pour barrer la voie à la pandémie », a déclaré Aïssétou Moumouni, responsable du Centre de promotion sociale de Pèrèrè. La maire de la commune, Mariétou Tamba, également présente à la cérémonie de remise du don, s’est réjouie de l’élan de générosité de Cuso International et ses partenaires. Occasion pour elle de dévoiler l’ambition de son conseil de doter toutes les écoles primaires et autres lieux publics qui drainent du monde de matériel de protection afin de permettre à ses administrés de se protéger contre la maladie à coronavirus.

LIRE AUSSI:  Accident de la circulation à Agamè: Un mort et des dégâts matériels importants

Une lutte continue

Pour Nouhoum Kora Sanni, secrétaire général de la mairie de Nikki, la lutte contre le Covid-19 ne sera pas ponctuelle. « Elle se fera sur la durée jusqu’à l’assurance d’avoir un taux zéro de contamination dans la commune de Nikki », a-t-il lancé.
Tout en contribuant à lutter contre les Violences basées sur le genre (Vbg) en général et les mutilations génitales féminines en particulier dans les départements du Borgou et de l’Alibori, Cuso International et ses partenaires participent de façon significative à la lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus aux côtés du gouvernement du Bénin.
Rappelons que Fedih-Djirima, le projet mis en œuvre par Cuso International en partenariat avec les Ong Equi-Filles et Apem, est une initiative entièrement financée par Affaires mondiales Canada. Ce projet vise à contribuer aux efforts du Bénin en matière de réduction de la prévalence des Vbg notamment les mutilations génitales féminines dans les communes de Tchaourou, Kalalé, Pèrèrè, Nikki, Ségbana, Banikoara, Kandi et Malanville. Le projet, basé sur une approche multisectorielle, travaille à améliorer l’engagement et la participation active des femmes et des filles des localités cibles et de leurs communautés dans la lutte contre les mutilations génitales féminines. Il est prévu pour durer trois ans.