Lutte contre l’insécurité: Plusieurs personnes interpellées par la Police

Par Bruno SEWADE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Le secrétaire général de la Police républicaine Pascal Adéloui (au micro), faisant point des opérations menées

Dans la période du 28 juin au 5 juillet dernier, la Police républicaine a déjoué des cas de cambriolage, de vol et de braquage, de cybercriminalité. C’est le point fait par le secrétaire général et porte-parole de la Police républicaine, le colonel Pascal G. Odéloui, ce jeudi 5 juillet à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Promotion de la gouvernance participative dans les collectivités locales au Bénin: Des équipes du Programme PartiCiP 2 échangent avec les maires

Quatre cas déjoués, huit personnes interpellées et un malfrat neutralisé lors de divers cambriolages ; cinq cas de vols enregistrés, neuf personnes interpellées et deux personnes tuées, ces sept derniers jours. Le secrétaire général et porte-parole de la Police républicaine, le colonel Pascal G. Odéloui, a précisé qu’un cas de cambriolage été enregistré au quartier Dowa dans la ville de Porto-Novo. Il s’agit d’un cambriolage perpétré au domicile d’un adjudant de la Gendarmerie à la retraite dans la nuit du 21 au 22 juin dernier. Suite à ce cambriolage, le commissariat central de la ville de Porto-Novo a interpellé quatre présumés auteurs. 

Dans le département de l’Atlantique, un individu armé de pistolet qui s’était introduit par effraction dans un domicile à Zopah a été interpellé par le commissariat d’Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi.
Dans la commune de Savalou, ce sont deux conducteurs de taxi motos qui ont été cambriolés et dépouillés de leurs motos à Konkondji. La réaction des éléments du commissariat de police de Léma a permis de retrouver l’une des motos abandonnée dans la brousse.
A Savè, quatre élèves, tous inscrits dans les collèges de Savè constitués en bande organisée pour opérer des cambriolages, ont été arrêtés. Plusieurs maisons ont reçu la visite de ces jeunes gens qui ont, selon le colonel Pascal G. Odéloui, choisi la voie de la facilité.
Pour ce qui concerne les vols et braquages, plusieurs cas ont été enregistrés dans les départements du Couffo, des Collines, de l’Atlantique, du Plateau, de l’Ouémé et du Zou. Dans le Couffo et plus précisément dans l’arrondissement d’Atomey à Aplahoué, deux braqueurs ont été brûlés par les populations avant l’arrivée d’une équipe de patrouille de la Police républicaine. Dans le Plateau, c’est un réseau de braqueurs de motos qui a été démantelé à Wayi dans la commune de Sakété.
Dans le département de l’Ouémé, la Brigade anti-criminalité antenne de Porto-Novo a mené des opérations ayant conduit à l’interpellation de trois présumés braqueurs, suite aux plaintes enregistrées le vendredi 22 juin, de deux ressortissants du Nigeria, victimes de vol à main armée de leurs véhicules à Idi-Roko. Tandis que dans le Zou, l’équipe de patrouille du commissariat de Kpédékpo a interpellé un chauffeur demeurant à Bohicon (quartier Houawé) avec un tricycle qu’il a volé dans ladite ville et qu’il amenait à Kétou dans le Plateau. Ce dernier, selon la Police républicaine, a reconnu avoir commis son forfait avec l’un de ses amis. Le propriétaire de l’engin a été contacté grâce aux pièces retrouvées sur l’engin.

LIRE AUSSI:  Relance de l’Education physique et sportive dans l’espace francophone: Des efforts pour valoriser la discipline

14 individus interpellés pour cybercriminalité

La Police républicaine a déjoué deux cas et interpellé quatorze personnes dans la semaine écoulée dans le département de l’Ouémé. En effet, suite aux informations reçues, le commissariat de Honvié dans la commune d’Adjara a interpellé un tradi-praticien de nationalité sénégalaise au quartier Hêvié-Kpota, le jeudi 28 juin dernier, aux environs de 19 heures. Ce dernier serait réputé dans le trafic d’organes humains. Une perquisition effectuée à son domicile a permis de saisir outre des ossements humains et de la graisse humaine, un lot important de talismans.
Toujours dans le département de l’Ouémé, le commissariat de l’arrondissement d’Atchoukpa a investi, sur renseignements, un appartement sis au quartier Tanzoun le dimanche 24 juin dernier, aux environs de 6 heures. Au total, 13 présumés cybercriminels ont été appréhendés. Aussi, 12 ordinateurs portatifs, 19 portables androïdes, 2 disques durs externes soigneusement dissimulés dans le plafond et une quantité non moins importante de chanvre indien ont-ils été saisis. Présentés à l’autorité judicaire, ils ont tous été mis sous mandat de dépôt le lundi 2 juillet dernier?

LIRE AUSSI:  Face à la situation sociopolitique nationale: Les forces politiques de l’opposition lèvent le ton

324 véhicules arraisonnés
La Police républicaine a arraisonné 324 véhicules dans le cadre des infractions au Code de la route durant la semaine écoulée. Excès de vitesse ; chargement hors gabarit ; surcharge ; défaut de visite technique ; défaut de toutes pièces ; défaut d’assurance et de livret de bord. Ce sont là autant d’infractions à la base de l’arraisonnement des véhicules et des motos de même que des tricycles par la Police républicaine durant la période du jeudi 28 juin au jeudi 5 juillet sur toute l’étendue du territoire national.
Selon le secrétaire général et porte-parole de la Police républicaine, Pascal G. Odéloui, une opération de répression des contraventions au Code de la route a débuté le 1er juillet dernier sur le territoire de compétence de toutes les unités du département du Couffo. Au total, 194 motos à deux roues et cinq tricycles ont été arraisonnés. Quant aux surcharges et chargements hors gabarit, des conducteurs de quatre véhicules ont été interpellés.
Dans l’Atlantique, 52 véhicules sont concernés pour des infractions diverses. Par ailleurs, quatre motocyclistes ont été pris pour défaut de port de casques et un pour surcharge de clients.
Dans l’Alibori, précisément dans les communes de Gogounou et Malanville, la répression relative à diverses infractions a touché 33 véhicules qui ont été arraisonnés.
Le dernier département dans lequel les infractions au Code de la route ont été notées, est celui du Plateau. A l’issue de l’opération, 36 véhicules dont un véhicule administratif ont été arraisonnés?
B. S.