LOKOSSA : Deux fillettes retrouvées mortes dans une carrière de latérite

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Deux corps sans vie ont été retrouvés ce dimanche à Lokossa, semant l’émoi dans le rang des populations. Il s’agit des dépouilles de fillettes respectivement âgées d’environ 8 et 14 ans. Les deux corps ont été pêchés, selon des témoins, dans une carrière de latérite remplie d’eaux pluviales à Kladjèmin, un village de la cité des Kotafon.

LIRE AUSSI:  Situation des droits humains: Amnesty International contre les restrictions de liberté et les atrocités

A en croire les mêmes sources, les fillettes faisaient partie d’un groupe de six personnes qui, revenant des travaux champêtres, ont décidé sur leur parcours de se rincer les pieds dans les eaux pluviales ignorant qu’il s’agissait d’une carrière bien profonde. C’est alors que les fillettes qui s’y sont précipitées en premier lieu, se sont retrouvées immergées. Le reste du groupe impuissant face à la scène a dû donner l’alerte et les sapeurs-pompiers ont accouru sur les lieux. Mais leur présence ne servira qu’à extirper les corps des deux victimes. Parmi elles, il y a une fidèle musulmane dont la dépouille est déjà inhumée. Mécontents de la tragédie, des citoyens de la ville avaient projeté pour ce matin un mouvement d’humeur contre l’exploitant de la carrière. Mais ce projet a été avorté. « Nos aînés ont pris le contrôle de la situation et ont pesé sur notre décision », a indiqué l’un des initiateurs du mouvement. Le député Dakpè Sossou vient d’ailleurs de faire le tour des domiciles des familles éplorées en vue de les soutenir.

LIRE AUSSI:  Lokossa: Cinq présumés cybercriminels interpelés