« Les martyrs de l’amour »: Les revers de l’amour exposés par Lionnel Yanick Montcho

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Attention, aimer n’est pas sans conséquences fâcheuses ! C’est ce que rappelle Lionnel Yanick Montcho à travers son livre « Les martyrs de l’amour ». Il s’agit en fait d’un recueil de trois nouvelles qui invite les uns et les autres (surtout la jeunesse naïve) à garder en esprit que l’amour peut conduire à des dérives irréversibles. Le livre a été lancé, samedi 13 février dernier, à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Tolikunkanxwé 2019 : La communauté Toli célèbre sa fête identitaire à Sèmè-Podji (Ifangni pour le rendez-vous de 2020)

Ce n’est toujours pas la joie quand l’on se livre à l’amour. En couple ou en communauté, aimer conduit à des tensions, voire des situations dramatiques. Le livre « Les martyrs de l’amour »
vient rappeler ce détail à l’attention de tous, car beaucoup ont tendance a oublier cela, la jeunesse notamment. « Dans le quotidien, on nous affiche le bon côté de l’amour alors que l’amour a des dérives, l’amour peut même conduire à la mort. Et je pense bien qu’il est utile d’évoquer les dérives de l’amour pour quand même montrer aux lecteurs que ce n’est toujours pas la Florence de la Savonarole quand l’on se livre à l’amour », explique l’auteur du livre, Lionnel Yanick Montcho, samedi dernier.
L’ouvrage préfacé par le journaliste-écrivain Armel Nonfondji compte 143 pages réparties entre trois nouvelles.

La première raconte l’histoire d’un jeune homme qui a aimé une demoiselle, laquelle fera son malheur au point où il s’est donné la mort. La deuxième nouvelle fait cas de la vie d’un couple parfait qui sera décimé par la jalousie et la cruauté de ses voisins, et la dernière parle d’une femme qui a été confrontée à des épreuves de la vie, et qui décide d’écourter son séjour sur terre. Une mort que le Bon Dieu n’a pas agréée puisque la femme en question a été sauvée de justesse par la médecine.
Dans la présentation du livre, Didier Ahognisso Djèvi,souligne que l’auteur invite les uns et les autres, surtout les jeunes, à ne pas être victimes de l’amour sans condition, de l’amour risqué. « L’auteur nous invite à faire attention pour ne pas être de nouveaux martyrs de l’amour », poursuit le présentateur de l’ouvrage. D’après lui, l’une des questions que l’on se pose à la lecture du livre est : « Faut-il aimer ou être aimé ? »
Lionnel Yanick Montcho est un enseignant de français qui consacre le reste de son temps à l’écriture. Il est à son troisième ouvrage. Ses œuvres dénoncent, pour la plupart, les comportements immoraux qui plombent l’essor des nations et l’épanouissement des humains.

LIRE AUSSI:  Promotion artistique et culturelle: Laboratorio lance sa saison culturelle 2016-2017