Le soutien des autorités béninoises à la Culture salué au Masa

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Le Bénin a signé une belle entame au Marché des arts du spectacle d’Abidjan (Masa) 2020, dimanche 8 mars, à Abidjan avec la prestation de trois de ses représentants présents sur la programmation officielle. A l’occasion, tous ont unanimement salué le soutien dont ils ont bénéficié dans le cadre de cette biennale des arts.

D’Abidjan, Josué F. MEHOUENOU

LIRE AUSSI:  Ecole du patrimoine africain : « L’appel de Porto-Novo » contre la destruction des biens culturels en Afrique

Essoufflé au bout de 60 minutes de prestation sur la grande scène de la salle Anoumabo du Palais de la culture d’Abidjan, Florent José Alapini alias Jospinto avait encore assez d’énergie pour dire sa gratitude au ministre en charge de la Culture, Jean Michel Abimbola et à ses collaborateurs pour la nouvelle dynamique en cours dans le secteur. « Nos autorités ne se sont pas contentées de nous soutenir ou de mettre juste les moyens à disposition. Elles ont été d’un grand soutien et d’un accompagnement appréciable, en témoigne la présence d’une délégation à nos côtés au Masa, délégation présente sur chacune de nos prestations ».

Bien avant, déjà sur scène, l’artiste a publiquement, devant des spectateurs, solliciter des ovations pour les autorités de son pays grâce à qui entre autres, ils ont eu droit à cette belle prestation. Le même exercice avait été déjà fait par Didier Nassègandé, metteur en scène de la pièce « 25 décembre » jouée pour la première fois dans cette même soirée du dimanche au Centre national des arts et de la culture (Cnac). Le jeune metteur en scène est allé même plus loin en invitant sur scène, le directeur général du Fonds des arts et de la culture, Gilbert Déou Malè, représentant le ministre au Masa. Un représentant qui se fait un soutien de chaque instant de la délégation béninoise. Echanges en coulisses, discussions avec les artistes, et même les équipes techniques du Masa, présence sur les spectacles, entretien avec les artistes en fin de prestation… Un soutien qui fait la satisfaction des ambassadeurs du Bénin au Masa à l’instar de Albert Hounga de la troupe les Petit’Arts qui, pour sa première au marché d’arts d’Abidjan, se dit « émerveillé » par un tel réconfort.

LIRE AUSSI:  Fitheb 2016: Un réseau interafricain pour la fluidité de la circulation du théâtre en création