Lancement du 2e répertoire des artistes plasticiens: Un outil de révélation du monde artistique béninois

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Le deuxième répertoire national des artistes plasticiens et autres acteurs de la filière Arts visuels au Bénin est désormais disponible. Elaboré dans le cadre de la deuxième phase du projet artistique Enakpami 2, cet outil a été lancé, mardi 29 décembre 2020 par Carole Borna, conseillère technique aux arts du ministre de la Culture, du Tourisme et des Arts.

LIRE AUSSI:  Fidèle Anato dit «le baobab» au sujet de la dernière année artistique :«Je pense, sans remords, que le public n’a pas assez vu mon travail»

« Ce 2e recensement national a été réalisé dans les douze départements du Bénin et a permis d’enregistrer à ce jour 370 artistes plasticiens dont 34 femmes, 8 fédérations, 51 associations, 48 lieux ou espaces de promotion, 5 historiens, 21 journalistes culturels et 7 collectionneurs », informe le président du Comité d’organisation du 2e répertoire des artistes plasticiens du Bénin, Gislain Bidossessi Fadohan, coordonnateur général du projet Enakpami 2.

Entendu deuxième Expérience nouvelle d’assistance kyrielle aux plasticiens pour leur ascension via le multimédia et l’Internet, le projet est initié par l’Association pour le Développement des Arts Visuels dans le Nord Bénin (Adav-Nord Bénin) et l’Association béninoise des Arts plastiques Four P (Abap-Four P) du Sud Bénin. L’Association béninoise des Arts plastiques Four P a eu à réaliser en 2013 le 1er recensement national ainsi que le 1er répertoire des artistes plasticiens grâce au Projet d’appui à la filière arts visuels au Bénin (Pafav-Bénin) sur financement de l’Union européenne. Le projet consolide et étend les résultats du projet Pafav-Bénin en réalisant cette fois-ci, le 2e recensement
national des artistes plasticiens puis des acteurs en arts visuels. Le lancement officiel de ce répertoire s’est déroulé en présence des artistes plasticiens et professionnels des arts visuels, des représentants de fédérations d’arts visuels, de responsables d’associations et d’espaces d’arts visuels… « C’est un véritable guide de l’art contemporain béninois, indispensable aux professionnels et aux personnes du domaine de l’art, qu’ils soient artistes, responsables de musées, de centres d’art contemporain, d’associations professionnelles.

LIRE AUSSI:  3e édition du festival panafricain « Afrique du rire » à Cotonou: L’humoriste ivoirien Digbeu cravate dévoile programme

On redécouvre ici ceux qui, depuis 2013, ont été déjà référencés en même temps qu’on découvre les jeunes de la génération montante. Les styles se sont affinés pour les uns, ils se sont redéployés vers d’autres centres d’intérêts et thématiques pour les autres, tandis que pour certains encore, ils commencent à émerger et à s’affirmer », fait savoir la conseillère technique aux Arts du ministre de la Culture, du Tourisme et des Arts. « L’initiative de ce projet est une preuve que l’intérêt pour l’art et la visibilité de l’artiste est bien présent… Matière à réflexion pour les politiques et les professionnels du domaine, support pédagogique pour les étudiants en art, documentation pour les aspirants artistes et pour les amateurs d’art, ce répertoire, destiné à mettre en lumière le paysage artistique du pays, sera diffusé dans des centres d’art et des bibliothèques, auprès de diverses institutions culturelles et éducatives et des missions diplomatiques au Bénin et à l’étranger », va ajouter Victorien Philippe Abayi, président de la Fédération des Associations des plasticiens et graphistes du Bénin (Faplag-Bénin).

LIRE AUSSI:  Fidèle Anato dit «le baobab» au sujet de la dernière année artistique :«Je pense, sans remords, que le public n’a pas assez vu mon travail»

A propos du contenu

Le 2e répertoire, élaboré au terme de l’inventaire national, présente 331 artistes plasticiens à travers une exposition en couleurs de quelques œuvres de chaque artiste (le choix a été effectué, dans la mesure du possible, directement en contact avec l’artiste lui-même pour approcher au plus près ses préoccupations et fournir une documentation originale et représentative) ; une photo personnelle de l’artiste ; une présentation en français avec sa traduction en anglais et comportant le lieu où l’artiste séjourne et travaille, l’année de naissance ; et à chaque fois que possible les points de repères nécessaires à la connaissance de son travail : dates biographiques, formation, appartenance, quand elle existe, à un groupe, un mouvement, une école de pensée, les diverses influences sur le parcours de l’artiste. Ces textes sur le travail des artistes ont été rédigés pour leur majorité par un seul auteur, afin d’offrir au lecteur une unité de style, de ton et de traitement des informations.

LIRE AUSSI:  Grand prix de la littérature 2019: Cinq catégories sélectionnées, trois primées

Chaque fois que cela était possible, l’auteur a pris contact directement avec les artistes pour bénéficier de la documentation la plus fiable et la plus actuelle possible, ainsi que de l’iconographie la plus intéressante; des adresses fonctionnelles (numéros de téléphone, WhatsApps, adresses électroniques, sites web…) « Imaginé comme un relevé d’empreinte de l’art visuel contemporain du Bénin saisi dans le contexte où il se développe et évolue, l’ouvrage présente en images et dévoile en textes le travail des artistes plasticiens des 12 départements du pays; recense et décrit les structures qui les accompagnent : centres d’art, galeries, musées, écoles, fédérations, associations… », va préciser Victorien Philippes Abayi, président de la Fédération des Associations des plasticiens et graphistes du Bénin (Faplag-Benin), représentant le collège des présidents de fédérations des arts visuels. A noter que le site internet www.beninartsvisuels.org, actualisé, comporte cette base de données récente, fiable et complète sur ces acteurs de la filière arts visuels au Bénin. Ce site comporte une plateforme application sur laquelle, les nouveaux artistes peuvent désormais s’inscrire depuis leurs Smartphones tout en restant chez eux.