Lancement de « Bénin, Quatre Can pour un quart de finale »: Sabin Loumédjinon offre son 3e ouvrage au monde sportif

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Le troisième livre du journaliste sportif Sabin Loumédjinon, «Bénin, Quatre Can pour un quart de finale », a été lancé, vendredi 19 février dernier à Cotonou. C’était en présence du ministre Oswald Homéky, parrain de l’évènement et des autorités de la presse et du monde du sport. Subdivisé en deux parties, ce livre préfacé par le journaliste écrivain Jérôme Carlos retrace le parcours des Ecureuils en quatre phases finales de Coupe d’Afrique des Nations.

LIRE AUSSI:  Sortie du président du Conor: Les assises du football, capitales pour le congrès électif de la Fédération

Les férus du cuir rond et le public sportif béninois ont accueilli avec enthousiasme, vendredi 19 février dernier, à Cotonou, le livre «Bénin, Quatre Can pour un quart de finale » du journaliste sportif Sabin Loumédjinon. Préfacé par le journaliste-écrivain Jérôme Carlos, ce troisième ouvrage de l’auteur retrace le parcours des Ecureuils en quatre phases finales de Coupe d’Afrique des Nations, selon le journaliste Epiphane Bognanho, lors de la présentation de cette œuvre de 289 pages subdivisée en deux parties. Dans la première partie intitulée ‘’Les éditions de tâtonnements’’ qui comprend trois chapitres, Sabin Loumédjinon évoque la participation du Bénin à la Can Tunisie 2004, la Can Ghana 2008 et Angola 2010, les résultats peu reluisants réalisés par les Écureuils et surtout les deux grosses affaires qui ont marqué ces échéances, selon le présentateur de l’ouvrage. La deuxième partie ” Pas fermes ou l’édition de la maturité” comprend quant à elle, cinq chapitres consacrés à la qualification historique des Ecureuils à la Can Egypte 2019 et la belle épopée de Stéphane Sèssègnon et ses coéquipiers au pays des Pharaons. A l’en croire, l’auteur replonge non seulement les Béninois dans les coulisses et les informations croustillantes de cette expédition mais aussi présente la biographie des acteurs ayant participé à cette belle histoire. Pour le présentateur de l’œuvre, alliant passion du football et amour de la patrie, l’ancien étudiant du Centre d’Etudes des Sciences et Techniques de l’Information (Cesti) de l’Université Cheik Anta Diop de Dakar n’a pas occulté l’après-compétition, les perspectives et les pistes de solutions pour le développement du football au Bénin.

LIRE AUSSI:  Journées Fifa du mois d’octobre: La liste des 21 Ecureuils convoqués

Un livre riche d’archives

Séduit par le parcours de Sabin Loumédjinon qui totalise plus de 30 années de présence dans la presse nationale et internationale, Epiphane Bognanho a fait remarquer le travail titanesque d’archiviste abattu par l’auteur dans son œuvre. « L’ouvrage contient également des archives inédites : les listes des différentes sélections du Bénin, des photos, les résumés des matchs qualificatifs, la liste des différents entraîneurs ayant qualifié le Bénin à une Can, la liste des buteurs ainsi que celle des ministres ayant connu le bonheur de qualifier le Bénin à une Coupe d’Afrique des Nations », a-t-il poursuivi. Ce livre constitue une mine d’informations que l’auteur qui a parcouru monts et vallées pour couvrir les évènements sportifs comme les éliminatoires de Can, les phases finales de Coupe d’Afrique des Nations, les Can et Mondial U20, les jeux africains, va laisser à la postérité, selon Sosthène Sèflimi Zohoun, journaliste sportif qui pense que ce livre aura été possible parce que le Bénin a été en quart de finale de la Can 2019. Pour lui, l’ouvrage qui paraît dans le contexte de la professionnalisation du football est un appel à la bonne gestion de la chose sportive. A l’en croire, les résultats engrangés à la Can Egypte 2019 témoignent de la dynamique insufflée à la famille du sport-roi depuis 2016 par le gouvernement du président Patrice Talon. « A l’avènement de ce gouvernement, il y a eu des prouesses car on ne pouvait pas atteindre de meilleurs objectifs si les crises n’étaient pas réglées », argue-t-il.

LIRE AUSSI:  Match Gambie-Bénin: Michel Dussuyer justifie sa liste ce vendredi

Vérité des faits !

Parrain de la cérémonie de lancement, Oswald Homéky, ministre des Sports, n’a pas tari d’éloges à l’endroit de Sabin Loumédjinon qui, selon lui, a un parcours qui mérite respect et admiration. «Je voudrais avec vous rendre hommage à ce passionné du sport béninois», a-t-il déclaré. Pour lui, écrire pour raconter des faits, c’est la plus belle manière de laisser un héritage à la postérité. «Seuls les auteurs de par leur travail et leur génie, réussissent à travers leurs récits à laisser à la postérité la vérité des faits », a-t-il confié. Prenant l’engagement de participer à la promotion de cet ouvrage, il dit avoir accepté être parrain de l’évènement pour saluer la lucidité de cet auteur face à des faits réels. Heureux de l’engouement suscité par son œuvre, c’est avec une voix chargée d’émotion que Sabin Loumédjinon a salué tous ceux qui ont contribué à ce chef-d’œuvre. Il a témoigné sa reconnaissance à ses géniteurs, son épouse, ses enfants, amis et ses confrères qui constituent des symboles de motivation et d’inspiration pour lui. « Vous croyez en moi, je ne vous décevrai jamais », a-t-il déclaré. L’auteur a exhorté ses jeunes confrères à s’essayer à l’écriture afin que l’histoire du sport béninois soit connue. Il est prêt à continuer le combat et donne rendez-vous à ses lecteurs pour d’autres ouvrages.