La sobriété de mise à Natitingou

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Le préfet de l’Atacora, Lydie Déré Chabi Nah entourée de Taté Ouindéyama, maire de Natitingou, a procédé au dépôt de gerbe à la place de l’indépendance, samedi 1er août dernier. Une commémoration qui s’est déroulée dans la sobriété.

LIRE AUSSI:  Journées nationales de la gouvernance, édition 2017: Forces et faiblesses évaluées pour un réarmement contre l’impunité


La cérémonie marquant les 60 ans d’accession à l’indépendance du Bénin s’est déroulée, samedi 1er août dernier à Natitingou, dans la sobriété. Dépôt de gerbe simple à la place de l’indépendance puis quelques mots à l’endroit de l’assistance, sans la moindre manifestation festive ou populaire, avec un petit détachement militaire

Selon Taté Ouindéyama, maire de Natitingou, tout s’est déroulé dans la grande simplicité sur la base des instructions du gouvernement. Il justifie ces mesures par l’intérêt à sauvegarder et préserver les vies pour le développement. Le gouvernement, poursuit-il, a vu juste car la santé est plus importante que tout. A l’endroit des populations, il les exhorte à la patience, car les pouvoirs exécutif et local se battent pour elles. Jouissant d’une bonne santé, il pense que tout se déroulera normalement l’année prochaine à l’occasion du 61e anniversaire.
Selon lui, les populations ont bien saisi les consignes données et s’en tiendront à cela.
Pour le préfet, cette célébration se déroule dans un contexte particulier, dans la mesure où le chef de l’Etat et son gouvernement ont indiqué avec raison des directives particulières à suivre. « J’invite les populations à vivre dans le respect des gestes barrières afin de vaincre la fatalité », a-t-elle indiqué.

LIRE AUSSI:  Escroquerie sur fond d’usage de faux dans le Couffo: Plus de 6,4 millions francs CFA récupérés