Karité : Le prix plancher fixé à 100 f le kilo pour la campagne 2020-2021

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


La campagne de commercialisation 2020-2021 des amandes de Karité aura lieu du 15 septembre 2020 au 31 mai 2021. A cet effet, le Conseil des ministres de ce mercredi 2 septembre, a homologué le prix plancher de ce produit à 100 francs Cfa par kilogramme, conformément au vœu des acteurs du secteur.

Aussi, le lancement officiel de ladite campagne de commercialisation se tiendra-t-il dans la commune de Gogounou.

En homologuant le prix plancher à 100 f/kg, le « gouvernement entend encourager les personnes et les structures chargées de la collecte et de la transformation à observer davantage les meilleures conditions de traitement et de stockage, afin d’améliorer continuellement la qualité des produits », lit-on à travers le compte-rendu final du Conseil des ministres.

Dans cette optique, la ministre de l’Industrie et du Commerce a été instruite par le Conseil en vue de veiller notamment à apporter l’appui matériel approprié dans le ramassage des noix afin de réduire la pénibilité de la collecte et de garantir plus de sécurité dans cette activité.

LIRE AUSSI:  Filière Karité: L’interprofession portée sur les fonts baptismaux

La campagne de commercialisation 2020-2021 des amandes de Karité aura lieu du 15 septembre 2020 au 31 mai 2021. A cet effet, le Conseil des ministres de ce mercredi 2 septembre, a homologué le prix plancher de ce produit à 100 francs Cfa par kilogramme, conformément au vœu des acteurs du secteur.

Aussi, le lancement officiel de ladite campagne de commercialisation se tiendra-t-il dans la commune de Gogounou.

En homologuant le prix plancher à 100 f/kg, le « gouvernement entend encourager les personnes et les structures chargées de la collecte et de la transformation à observer davantage les meilleures conditions de traitement et de stockage, afin d’améliorer continuellement la qualité des produits », lit-on à travers le compte-rendu final du Conseil des ministres.

Dans cette optique, la ministre de l’Industrie et du Commerce a été instruite par le Conseil en vue de veiller notamment à apporter l’appui matériel approprié dans le ramassage des noix afin de réduire la pénibilité de la collecte et de garantir plus de sécurité dans cette activité.

LIRE AUSSI:  Point de presse du Conseil des ministres: Alain Orounla désormais aux commandes