Journées Fifa Octobre 2020: Bénin # Gabon, sans Sèssègnon et Aubameyang

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Le match amical entre le Bénin et le Gabon aura lieu le dimanche prochain sans certains cadres des deux équipes. Loin d’être une confrontation à grands enjeux, ce match apparaît comme un test pour les deux formations qui vont renouer avec la compétition après 11 mois de trêve avant leur prochaine sortie dans le cadre des éliminatoires de la Can 2022. A l’instar de son compatriote français Michel Dussuyer, l’entraîneur du Bénin qui prépare la double confrontation contre le Lesotho en novembre, Patrice Neveu refera une revue de son effectif avant le match des Panthères contre la Gambie. « On sait que les matchs internationaux ont toujours un impact important, on veut toujours essayer d’aller chercher un résultat. Mais, l’objectif principal, c’est de préparer le match contre la Gambie et voir un maximum de joueurs », a-t-il confié à Fégafoot.
Sans leur capitaine, Stéphane Sèssègnon, les Ecureuils du Bénin vont achever, dans la matinée de ce vendredi 9 octobre, les 5 jours de stage à Chantilly en France. Michel Dussuyer, sélectionneur national, a pu revoir son dispositif en dépit de l’absence de certains joueurs comme Marcellin Koupo et Anaane Tidjani qui n’ont pas pu effectuer le déplacement de Chantilly pour défaut de visa français. 21 sur 23 joueurs convoqués par le technicien français Michel Dussuyer ont pu prendre part à cette mise au vert. Il s’agit des habitués de la sélection nationale comme Fabien Farnolle et Saturnin Allagbé, Mickaël Poté, Khaled Adénon, Olivier Verdon, Jordan Adéoti, Emmanuel Imorou, Rodrigue Kossi, Seidou Barazé, Jodel Dossou, Moïse Adilehou, Cédric Hountondji, Steve Mounié, David Djigla, Mama Seibou, Sessi d’Almeida et des jeunes comme Charbel Gomez, Youssouf Assogba, Yohan Roche et Mattéo Ahlinvi en regroupement depuis lundi 5 octobre. A 72 heures de ce match amical, le moral de la troupe est au beau fixe. En témoignent les propos de Yohan Roche et Mattéo Ahlinvi qui ont été bien accueillis par leurs nouveaux coéquipiers, eux, qui feront certainement leur baptême du feu, dimanche prochain.

LIRE AUSSI:  Projet « Goal » de la FIFA :Le terrain en gazon synthétique du Centre de Missérété officiellement réceptionné

Les jaunes galvanisés

Les Ecureuils du Bénin ont reçu, ce jeudi 8 octobre à Chantilly en France, la visite des autorités politico-administratives et sportives béninoises. Le président de la Fédération béninoise de Football, Mathurin de Chacus et le ministre des sports, Oswald Homeky, sont allés galvaniser les Ecureuils avant leur départ pour Lisbonne. Ils ont invité les joueurs à défendre les couleurs nationales. Non sélectionné pour le match du dimanche prochain, Stéphane Sèssègnon, aussi, a éffectué le déplacement de Chantilly pour soutenir ses coéquipiers.