Journée sur le marathon Be the Best: Des réflexions pour pérenniser l’initiative

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Les organisateurs du marathon Be the Best de Porto-Novo ont tenu, samedi 8 août dernier, une journée de réflexion en lieu et place de cette randonnée reportée pour cause de la pandémie du coronavirus. Sous l’égide de Barthélémy Hounton, président de la Commission Jeunesse Sport Loisirs et Éducation de la capitale et de Ninon Ahoudjinou, président du Conseil d’administration de l’Ong Be the Best, ces assises ont permis de faire un état des lieux des éditions précédentes et envisager des perspectives en vue d’améliorer les éditions futures.

LIRE AUSSI:  Tournoi Ufoa 2017: Lourde défaite des Écureuils face aux Lions de la Teranga


« Marathon Be the Best de Porto-Novo : enjeux et perspectives ». C’est le thème autour duquel les organisateurs de cet évènement sportif se sont réunis le 8 août dernier à Porto-Novo. L’objectif de cette rencontre est de réfléchir sur la pérennisation de cette initiative qui n’a pu se tenir cette année en raison de la pandémie de la Covid-19. Et pour la cause, tous les acteurs qui interviennent dans l’organisation dudit marathon ont répondu présents à cette journée de réflexion. A l’occasion, Barthélémy Hounton, président de la Commission Jeunesse Sport Loisirs et Éducation de la mairie de Porto-Novo, a félicité les responsables de l’Ong Be the Best pour avoir décidé de mettre en orbite la ville capitale. Selon lui, le marathon Be the Best rehausse non seulement la ville aux trois noms, mais aussi met en lumière ses nombreuses richesses culturelles et touristiques. C’est sans doute, poursuit-il, l’une des raisons pour lesquelles, l’hôtel de ville de la capitale s’évertue depuis la 2e édition à accompagner cette organisation dans sa démarche de promouvoir l’athlétisme béninois.
Plusieurs communications ont meublé cette journée de réflexion. Les participants ont fait des propositions en vue d’atteindre les différents objectifs fixés. Si la 3e édition du marathon a connu la participation de plus de 1200 personnes de 12 nationalités, les dispositions seront prises pour atteindre les 10 000 participants dans les années à venir. A en croire les organisateurs, la réussite de cet événement dépend de la contribution des partenaires et des populations de la ville capitale. Conscient de leurs apports, Ninon Ahoudjinou, président du Conseil d’administration de l’Ong Be the Best, a tenu non seulement à honorer les participants, mais aussi à les distinguer. Ainsi, ils sont repartis avec des médailles comme pour poser les jalons de la 4e édition en 2021.

LIRE AUSSI:  Rapport final d’analyse de l’enquête Emploi du temps disponible: Les Béninois travaillent de moins en moins