Journée internationale des familles: Parents et enfants face aux nouvelles technologies

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Le 15 mai de chaque année, la communauté internationale célèbre la Journée internationale des familles. Pour l’édition 2021, les Nations Unies invitent à réfléchir sur les effets des nouvelles technologies sur le bien-être des familles. Un accent est mis sur la pandémie de la Covid-19 et son impact sur le cercle familial.

LIRE AUSSI:  Gestion politique du Bénin: Un manifeste lancé par les jeunes cadres de l’administration publique et privée

« Une transition socialement juste vers le développement durable: le rôle des technologies numériques sur le développement social et le bien-être de tous ». C’est autour de ce thème que sera célébrée demain l’édition 2021 de la Journée internationale des familles.
La présente édition se focalise sur les effets des nouvelles technologies sur le bien-être des familles. Face à la grande expansion technologique, à la dynamique virulente vers le digital, à l’urbanisation rapide, la famille se trouve prise dans un environnement où le numérique s’impose comme outil mais expose également la famille à une forme de désintégration des liens. Enfants et parents sont parfois plus absorbés par les nouvelles technologies. Avec la pandémie du coronavirus, la dépendance par rapport aux nouvelles technologies s’est accrue. « La pandémie prolongée de Covid-19 a démontré l’importance des technologies numériques pour le travail, l’éducation et la communication. La pandémie a accéléré les changements technologiques qui étaient déjà en cours tant dans la société que sur le lieu de travail, notamment l’utilisation élargie des plateformes numériques et les innovations technologiques connexes comme l’informatique en nuage et l’utilisation des mégadonnées et des algorithmes », relève la plateforme des Nations Unies. En dépit de l’importance des nouvelles technologies, la famille doit préserver son intimité et sa chaleur. Les familles ont, en effet, un rôle important à jouer dans la santé et le bien-être des enfants.
La Journée internationale des familles tire son essence du Conseil économique et social de l’Onu dont les diligences ont d’abord conduit l’Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution du 9 décembre 1989, à proclamer l’année 1994: Année internationale de la famille. Puis en 1993, l’Assemblée générale a proclamé le 15 mai de chaque année Journée internationale des familles. L’objectif est de mieux faire connaître les questions liées à la famille et d’accroître la connaissance des enjeux sociaux, économiques et démographiques qui les affectent. C’est aussi en préparation du trentième anniversaire de l’Année internationale de la famille en 2024 que les Nations Unies ont entrepris de sensibiliser aux nouvelles technologies et de mettre en place des politiques axées sur la famille pour lutter contre leurs effets.

LIRE AUSSI:  Coopération Bénin – Etats-Unis d’Amérique: Revue à mi-parcours pour évaluer les projets