Journée internationale de lutte contre la drogue: L’appel à s’abstenir de l’usage du stupéfiant

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Le Bénin, à l’instar de la communauté internationale, célèbre la Journée internationale de lutte contre la drogue, le mardi 26 juin. En prélude aux manifestations officielles, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a invité ses compatriotes à s’abstenir de l’usage et la culture de ces stupéfiants.

LIRE AUSSI:  Assainissement et hygiène en milieu rural: Les préfets s'engagent

Mieux, Sacca Lafia suggère à la population de collaborer avec les forces de sécurité publique pour le démantèlement des réseaux de trafiquants.
« La drogue nuit gravement à la santé », prévient Sacca Lafia. Selon lui, elle n’est pas que le cannabis, l’héroïne, la cocaïne ou les amphétamines dont la production, la consommation et le trafic sont formellement interdits. Mais elle est aussi l’alcool, le tabac, la cigarette, le café, le cola… Ces derniers sont encore accessibles et leur abus est aussi dangereux que les drogues illicites, parce qu’ils entraînent la dépendance et la toxicomanie ainsi que des actes d’insécurité dans la société. Le ministre a annoncé que le gouvernement du Nouveau départ a pris le ferme engagement de venir à bout du fléau de la drogue à travers son programme de réduction de la demande et de l’offre illicite de substances psychotropes. L’engagement du gouvernement, souligne-t-il, fait appel à toutes les composantes de la société, tant au niveau de l’Etat central qu’au niveau des collectivités locales et de la société civile, pour une synergie d’actions.
La Journée internationale de lutte contre la drogue a été instaurée par l’Organisation des Nations Unies le 7 décembre 1987 et vise à sensibiliser les communautés sur les méfaits de la drogue. Le thème de cette année est : « Ecoutez d’abord ! Ecoutez les enfants et les jeunes, est la première étape afin de les aider à s’épanouir »?
Alexis METON

LIRE AUSSI:  Renforcement des compétences des ressources humaines: Consolider les acquis par le partage d’expériences