Investiture du nouveau maire de Djakotomey: Bruno Fangnigbe savoure un vieux rêve

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Non classé |   Commentaires: Aucun


La mairie de Djakotomey est la première étape des deux passations de charges prévues pour le compte de cette journée dans le Couffo. Et dans la salle de délibération de la mairie, les maires sortant et entrant ont tous répondu présent ainsi que leurs collègues conseillers et plusieurs personnalités dont le député Étienne Tognigban.

LIRE AUSSI:  Fin de la Ticad 7: Les grandes résolutions de Yokohama

Après les mots de bienvenue suivis des discours des deux maires et la signature du procès verbal constatant la passation de charges, le préfet Christophe Mègbedji passe l’écharpe au cou du nouvel édile. Il répète le même geste avec les deux adjoints au maire. Entre-temps le nouveau maire avait reçu le maillet et la clé symbolique de la commune, des mains de son prédécesseur.  Bruno Fangnigbe plébiscité maire, le 28 mai dernier par les 25 membres du nouveau conseil de Djakotomey est un opérateur économique, né en 1940, qui a conduit aux dernières communales la liste de l’Up (Union progressiste) dans l’arrondissement de Djakotomey 1. Pour lui, c’est un vieux rêve  qui se concrétise enfin, à la faveur de la réforme du système partisan contraignant les acteurs politiques à se mettre ensemble pour donner naissance à des partis d’envergure nationale.

Extrait du discours du nouveau maire

« …Pendant plusieurs décennies, j’ai mené de rudes combats pour prendre la tête du commandement de cette commune, sans jamais y parvenir. Mais il a fallu que le Seigneur, par personnes interposées, vienne me montrer le bon chemin en me conduisant à l’Union progressiste pour que mon rêve devienne réalité. Moi, Bruno Mélagbéchi Fangnigbe, maire de Djakotomey, qui pouvait le croire ? Disons simplement que Dieu est grand et bravo à l’Union progressiste… »

LIRE AUSSI:  Code électoral: La loi interprétative et complétive promulguée