Installation du conseil d’administration de la Galerie nationale: Un précieux outil pour l’éclosion d’industries créatives

Par Alexis Meton,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean Michel Abimbola, a installé officiellement les membres du Conseil d’administration de la Galerie nationale. La cérémonie a eu lieu, lundi 16 mars, en présence du Comité ‘’Arts plastiques’’, mis en place le 12 mars 2019.

LIRE AUSSI:  Florent Couao-Zotti: Une plume entre fantasme et vécu

Le Conseil d’administration de la Galerie nationale est entré dans ses fonctions ce lundi 16 mars. Installé par Jean Michel Abimbola, ministre de la Culture, du Tourisme et des Arts, le conseil d’administration de la Galerie nationale est un organe de gouvernance de l’Agence de la galerie nationale créée un an après la mise en place du comité ‘’Arts plastiques’’.
Il est composé de sept membres et est présidé par Eric Folly Totah, directeur de cabinet du ministre du Tourisme de la Culture et des Arts. Ghislaine Mensah, directrice générale de l’Agence pour la gestion de la logistique des officiels (Aglo), représentante de la présidence de la République, Olayemè Ahouanmènou, chargée d’études aux affaires internationales, représentant le ministre de l’Economie et des Finances, Prince Charles Anago, coordonnateur du projet ‘’Modernisation des services judiciaires’’, représentant le ministre de la Justice et de la Législation, Alidou Séfou, secrétaire général adjoint, représentant le ministre des Sports, Nestor Clétus Guézo, directeur du Fonds de développement de l’artisanat, représentant le ministre des Petites et Moyennes entreprises et Togbédji Daladier C., directeur de l’Administration et des finances représentant le ministre des Affaires sociales et de la Microfinance en sont les membres.

LIRE AUSSI:  Projet «6 en 1» de l’association «Santa maria»: Six talents en herbe sur le marché discographique ce jour

Valoriser les talents artistiques

Selon le ministre Jean Michel Abimbola, le travail des membres du Comité “Arts plastiques” a permis de doter le Bénin, à la faveur du Conseil des ministres du 11 mars 2020, de la Galerie nationale, un précieux outil accélérateur de la marche du Bénin vers l’éclosion d’un vivier d’industries créatives dans le domaine des arts plastiques. Cette initiative, précise le ministre, suscite déjà joie et espérance dans les rangs des acteurs de la chaine des valeurs des arts plastiques. « La décision de vous confier la gouvernance d’une institution stratégique de mise en œuvre de la politique de l’Etat dans le sous-secteur des arts plastiques s’inscrit dans la volonté des plus hautes autorités de la République, et aussi de vos organismes qui vous ont désignés, de relever l’un des défis majeurs de notre société : accroître la contribution des arts plastiques à la transformation structurelle de l’économie béninoise et au bien-être des artistes plasticiens », a rappelé Jean Michel Abimbola. Il a insisté que la création de la Galerie nationale intervient dans un contexte marqué par la volonté du gouvernement de mettre en place une réelle politique de soutien aux vocations et talents artistiques. Elle vise aussi à aligner le cadre opérationnel des arts sur les standards internationaux pour en faire un levier de création de richesse et d’emplois, a souligné le ministre du Tourisme de la Culture et des Arts.

LIRE AUSSI:  70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine: La troupe artistique de Yunnan séduit le public béninois

Mission de la galerie

La Galerie nationale a pour mission de contribuer à la promotion des arts plastiques sous toutes ses formes. Elle est la structure opérationnelle, chargée de révéler les artistes plasticiens et de créer une dynamique autour du marché de l’art. Son Conseil d’administration est doté des pouvoirs les plus étendus pour prendre, en toutes circonstances, les mesures nécessaires à la bonne gestion de la structure. Le ministre Jean Michel Abimbola a précisé qu’en plus de ses missions de supervision, de suivi et de contrôle de l’action de la direction générale, il est chargé d’adopter les plans stratégiques et le programme pluriannuel d’actions et d’investissements, d’approuver les projets de budgets annuels de la Galerie nationale, d’examiner ses rapports d’activités ainsi que ses rapports annuels de performance. Il a aussi compétence d’arrêter les états financiers établis, après chaque exercice, par le directeur général. Il peut autoriser les actes et conventions passés par le directeur général, approuver le règlement intérieur et le manuel de procédures proposés par le directeur général, approuver l’organigramme ainsi que la grille de rémunération de son personnel et adopter les règles de gouvernance ainsi que le code d’éthique et de déontologie pour la conduite de ses dossiers. Enfin, le Ca propose à l’autorité de tutelle, le cas échéant, la transformation ou la dissolution de la Galerie nationale ainsi que toute modification de ses statuts, autorise les dons et legs.
Face à cette mission exaltante et noble, le président du conseil d’administration a pris l’engagement de combler les attentes.