Incendies dans le Mono et le Couffo: La Jama’at islamique Ahmadiyya au secours des victimes

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les populations victimes d’incendies dans les départements du Mono et du Couffo sont soutenues par la Jama’at islamique Ahmadiyya du Bénin à travers un don constitué de moustiquaires et divers lots de produits alimentaires. Avant d’aller aux sinistrés, le don a été réceptionné, samedi 29 février dernier à Lokossa, par Natacha Kpochan Razaki, directrice de cabinet du ministre de la Famille et des Affaires sociales.

LIRE AUSSI:  Echos de l’Atacora-Donga: - L’administration publique dans le noir

Fidèle à sa vocation de soutenir les personnes vulnérables, la communauté Ahmadiyya du Bénin était au chevet des populations victimes d’incendies dans les départements du Mono et du Couffo. Samedi dernier, elle leur a fait un don constitué de sacs de riz de 25 kg, de bidons d’huile de 25 litres ainsi que de cartons de pâtes alimentaires et un lot de cinquante moustiquaires. Elle leur a offert en plus des bons de consultations gratuites dans les hôpitaux de la communauté Ahmadiyya.
Le financement de l’ensemble du don a été mobilisé grâce à la contribution des partenaires tels que la Jama’at islamique Ahmadiyya d’Allemagne et l’Ong Humanity first-Bénin représentée à la cérémonie de remise par Alimi Moussiliou Bakary. Au dire de ses représentants, la Jama’at islamique Ahmadiyya a tenu à remettre son aide au ministère de la Famille et des Affaires sociales avant sa répartition aux bénéficiaires. Le ministère étant l’institution qui a remonté les cris de détresse des sinistrés vers les instances de la communauté, explique l’amir Ahmad Qamar.
Et c’est Natacha Kpochan Razaki, directrice de cabinet du ministre, qui a présidé la cérémonie de remise du don à la direction départementale de la Famille et des Affaires sociales à Lokossa. En réceptionnant les produits destinés aux victimes de Lalo dans le Couffo et de Bopa dans le Mono, la directrice de cabinet a salué non seulement la disponibilité constante de la communauté Ahmadiyya mais aussi la promptitude avec laquelle elle a réagi dans le cadre du présent sinistre.
Pour ne pas faire les choses à moitié, le don a été aussitôt réparti et chaque groupe de sinistrés est entré en possession de sa part. Le convoyage de la part destinée aux sinistrés de Lalo, par exemple, a été assuré par le missionnaire Hafiz Taossif et ses coreligionnaires. Commune la plus touchée par les incendies dans le Couffo, Lalo compte 179 sinistrés recensés notamment à Ahoualê, un hameau de l’arrondissement d’Ahodjinnako.

LIRE AUSSI:  Installation du conseil communal d’Agbagnizoun: Clétus Kouholi rejeté au poste de maire, l’élection reportée