Impact du Covid-19 sur les économies de l’Uemoa: La Bceao lance un appel à contributions

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubriques: Economie |   Commentaires: Aucun


La gestion de la maladie à coronavirus (Covid-19) préoccupe la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao). Un numéro spécial de la Revue économique et monétaire de l’institution d’émission monétaire sera consacrée à l’impact de la crise sanitaire sur les économies ouest-africaines.

LIRE AUSSI:  Riposte contre le coronavirus: Des équipements des Usa au profit de l’Hia

En collaboration avec le Centre ouest-africain de formation et d’études bancaires (Cofeb), elle vient de lancer un appel à contributions à l’intention de la communauté scientifique et universitaire, sur le thème: « Les économies de l’Uemoa face à la pandémie de la Covid-19: politiques économiques et perspectives ».
Il est question de cerner les aspects critiques de la crise sanitaire, son impact macroéconomique dans les Etats membres de l’Union et de proposer les orientations de relance en termes de recommandations de politique économique. Les articles seront consacrés aux analyses théorique et empirique de l’impact de la crise sanitaire, à la pertinence des mesures de politiques monétaire et budgétaire et aux perspectives de long terme, précise l’appel.
En effet, une nouvelle récession s’annonce en raison de la pandémie du nouveau coronavirus qui a atteint près de 149 pays et causé des centaines de milliers de décès. Le Fonds monétaire international (Fmi) prévoit une forte contraction de la croissance de l’ordre de 3 % en 2020, à cause des mesures de confinement et du ralentissement des activités observé, notamment dans le secteur des transports. La Bceao indique que la croissance économique de l’Uemoa prévue en 2020 à 6,6 % pourrait se replier de 4,4 points de pourcentage voire plus, en fonction de la gravité de la crise.
Les contributions pour la revue aborderont des réponses aux questions liées à l’endettement public et à la capacité de résilience des économies, aux conséquences de la crise sur le secteur financier et monétaire de l’Union, aux mécanismes d’affectation des banques et des Systèmes financiers décentralisés (Sfd) ainsi qu’au financement de l’activité économique. Les articles peuvent également porter sur la modélisation de la propagation ou l’effet de contagion de la crise sanitaire aux autres secteurs des économies de l’Union ainsi que les orientations nouvelles pour améliorer les performances.
La date limite de soumission des manuscrits est fixée au 30 novembre 2020.

LIRE AUSSI:  Plan communautaire de développement de la Cedeao: Une table ronde pour financer des projets intégrateurs