Hygiène et assainissement de base à Kandi: Près de 203 localités renoncent à la défécation à l’air libre

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubriques: Société |   Commentaires: Aucun


Les populations de 203 localités de Kandi ont pris l’engagement, vendredi 3 août dernier, de ne plus s’adonner à la défécation à l’air libre. C’est le 1er arrondissement de la commune qui a servi de cadre à la cérémonie consacrant l’évènement.

LIRE AUSSI:  Sensibilisation des stylistes par le BRMN:Faire du secteur textile un fleuron pour l’économie nationale

L’hygiène et l’assainissement de base constituent une priorité pour la commune de Kandi. Son deuxième adjoint au maire, Orou Boun Dogui Maré O., et son secrétaire général, Loukmane Salami, étaient aux côtés des responsables de l’Ong Autre Vie, vendredi 3 août dernier dans le 1er arrondissement. Ils ont ensemble célébré la fin de la défécation à l’air libre dans 203 localités de la commune. 

Pour témoigner la reconnaissance du Conseil communal à l’Ong Autre Vie de Romuald Djivoéssoun et ses partenaires, c’est la localité de Kourou qui a été choisie. Les populations des 203 localités concernées se sont désormais engagées à abandonner leurs vieilles habitudes. Elles n’entendent plus faire leurs besoins à l’air libre. Pour ce faire, près de 4 000 latrines ont été construites en matériaux locaux et sans subvention aucune, suivant l’approche « Assainissement total piloté par la communauté (Atpc).
Le deuxième adjoint au maire, Orou Boun Dogui Maré O., a loué cette initiative de l’Ong soutenue par le gouvernement, l’Unicef et l’ambassade des Pays-Bas. Il a ensuite exhorté les populations à maintenir l’état de la fin de la défécation à l’air libre dans leurs différentes localités respectives afin que d’autres puissent leur emboîter le pas.

LIRE AUSSI:  Borgou/travaux du Bepc et Bac : 24 enseigants exclus pour éthylisme et harcèlement