Grosse perte pour la musique africaine: Le Coronavirus emporte Manu Dibango

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Le célèbre saxophoniste camerounais Manu Dibango n’est plus.Contrôlé positif au Coronavirus il y a quelques jours, l’homme du Saxo a tourné dos à la scène à 86 ans. « Une voix s’élève au lointain C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons le décès de Manu Dibango, notre Papy groove, survenu le 24 mars, des suites du Covid-19 », ont annoncé ses proches.

LIRE AUSSI:  Première édition du Festival international de musique du Bénin (FIMuB):Cinq jours de fête autour de la musique à Cotonou, Bohicon et Parakou

L’information est reprise par la plupart des médias du monde qui annonce « le premier grand décès lié au Coronavirus ». Légende de la musique africaine, auteur d’un des plus grands tubes planétaires de la world music « Soul Makossa » paraissait pourtant bien en forme dernièrement avant sa contamination à la pandémie du moment, aux dires de son entourage. Grosse perte pour la musique africaine et mondiale avec le décès de l’homme au large sourire et au crâne rasé, reconnaissable avec son saxo dont il se séparait rarement. Il y a quelques mois en arrière, la célébration de ses 60 ans Manu Dibango avait largement fait parler de lui et de ses nombreux succès. Son inhumation aura lieu dans les prochains jours dans la stricte intimité familiale.

Adieu l’artiste !

 

 

LIRE AUSSI:  Préparatifs de la 6e édition des Rebiap: Une formation en écriture de scénario en avril prochain