Grand Prix de Boxe arabe-Russie 2021: Les athlètes et le staff technique font le point des préparatifs

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Les athlètes béninois se préparent activement pour le Grand Prix de Boxe arabe prévue à Moscou du 21 avril au 1er mai prochain. Avec à leurs côtés leurs entraineurs Thibaut Sofonnou et Nicolas Kodjo en provenance de la France, Théophile Sabi Lolo Ilou, Pauline Sounouvou et Chancelle Tchibozo ont levé un coin de voile sur leurs préparatifs lors d’une conférence de presse, dimanche 21 mars dernier, au Centre Okinawa Ryu à Abomey-Calavi.

LIRE AUSSI:  Finales du tournoi de basket-ball de la relève: Renaissance Bbc double vainqueur en U14

Face à la presse, dimanche 21 mars dernier, au Centre Okinawa Ryu à Abomey-Calavi, les ambassadeurs du Bénin au Grand Prix de la Boxe arabe en Russie, Théophile Sabi Lolo Ilou, Pauline Sounouvou et Chancelle Tchibozo ainsi que leurs entraineurs Thibaut Sofonnou et Nicolas Kodjo ont fait le point à mi-parcours de leur mise au vert depuis le 8 mars. Ils ont évoqué les détails techniques de l’encadrement avec le coach Nicolas Kodjo venu de Paris pour renforcer le niveau des combattants.

«Avec l’effort des deux coachs, ils sont prêts pour aller en Russie et nous ramener réellement des ceintures pour honorer notre pays », a confié au nom du comité de préparation des athlètes, Ulrich Ekué Gaba. Heureux du niveau technique des athlètes, il a lancé un appel aux mécènes pour les accompagner dans le cadre de leurs préparatifs. « Je lance un appel à tous les opérateurs qui souhaiteraient soutenir cette discipline, la boxe arabe, et accompagner les jeunes qui défendront les couleurs nationales à Moscou du 21 avril au 1er mai », a-t-il poursuivi. Le porte-parole des athlètes, Théophile Savi Lolo, a salué la presse pour la promotion à eux faite. « Nous ne sortons pas, mais nous avons le retour lorsque nous sommes assis devant nos postes téléviseurs et aussi sur les réseaux sociaux », se réjouit-il.

LIRE AUSSI:  Jeux universitaires 2019: L’Obssu donne le coup d’envoi de la compétition

Pour lui, les deux premières semaines de travail se sont déroulées dans une bonne ambiance avec les conseils des coachs. « N’importe où les ceintures sont, nous vous promettons que nous allons les décrocher et vous les rapporter au Bénin », a-t-il martelé. Le coach Nicolas Kodjo qui a rejoint l’équipe lors de la mise au vert se dit satisfait du niveau des combattants béninois. « Je travaille avec le coach Raoul Thibaut Sofonnou qui m’a sollicité pour donner un coup de pouce à l’équipe du Bénin qui est déjà bien en place avec les athlètes de bon niveau », a-t-il rassuré. A l’en croire, tout se passe bien.
« On a travaillé beaucoup les renforcements musculaires et technico-tactiques aujourd’hui; ils sont prêts », a-t-il indiqué.