Grand-Popo: Le centre culturel Villa Karo fête ses 20 ans

Par Claude Urbain PLAGBETO,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Créé à l’initiative de l’écrivain finlandais Juha Vakkuri en 1999 et inauguré le 14 mai 2000, le centre culturel finno-africain « Villa Karo » fête ses noces de porcelaine.
Dirigé par Kwassi Akpladokou, c’est le seul centre culturel digne du nom dans la commune de Grand-Popo voire dans le département du Mono.

LIRE AUSSI:  Carnet noir : Le monde culturel pleure Ambroise Beahènou

Villa Karo accueille présentement deux expositions : l’une permanente dénommée « Le retour de Mami Wata » et constituée de plus de 100 objets provenant d’une dizaine de pays sur la déesse des eaux, et l’autre intitulée « Règnes et royautés » composée d’œuvres tirées de la collection du centre.
Pendant les vingt ans de son existence et grâce au soutien financier du ministère de l’Education et de la Culture en Finlande et la fondation Svenska Kulturfonden, ce centre a contribué à la formation des artistes, la création et la diffusion des centaines d’œuvres artistiques : littéraires, théâtrales, musicales, plasticiennes, muséales, etc. Aussi, a-t-il permis le brassage entre de nombreux artistes et scientifiques africains et européens en général, et entre les créateurs béninois et finlandais en particulier.
Les manifestations commémoratives sont reportées au mois de novembre prochain, du fait de la pandémie du Covid-19.

 

LIRE AUSSI:  Danse traditionnelle et contemporaine au Bénin: Encore beaucoup de possibilités à explorer