Généralisation de l’usage du numérique dans l’éducation: La salle numérique de l’Enam mise en service

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation et sa collègue Eléonore Yayi Ladékan, chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et les autorités de l’Université d’Abomey-Calavi, ont procédé, jeudi 30 juillet dernier, à la mise en service de la salle numérique de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (Enam). A l’occasion, le directeur de cette école ainsi que les étudiants ont exprimé leur reconnaissance au gouvernement pour ce geste utile, ce surtout en cette période de la crise du coronavirus.

LIRE AUSSI:  21e édition de la fête des religions endogènes au Bénin: Les vodouisants de Porto-Novo et d’Adjarra pas du reste

Financée par l’Agence béninoise des Services universels des Communications électroniques et de la Poste (Absu-Cep), la salle numérique de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (Enam), a été mise en service, jeudi 30 juillet dernier, à Abomey-Calavi. Eléonore Yayi Ladékan, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, se réjouit du choix porté sur cette école qui fournit chaque année des milliers de cadres compétents à l’administration béninoise. Selon elle, cette cérémonie est une occasion pour célébrer l’efficacité dans l’identification des besoins des étudiants et les opportunités que cette salle va leur apporter. Au nom de la communauté universitaire, elle a témoigné sa gratitude à sa collègue du Numérique et de la Digitalisation qui a répondu favorablement à la demande de l’Enam de se voir dotée d’une salle numérique. « En avril 2019, l’Enam a fait une doléance et dès juillet 2019, la ministre a donné un avis favorable pour cette demande et nous a offert deux salles », a-t-elle rappelé. C’est le lieu pour elle de féliciter la direction de l’Enam qui a donné comme contrepartie la transformation du centre informatique de recherche de l’Ena. Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation, se félicite de l’aboutissement de ce projet dans le cadre de la généralisation de l’usage du numérique par la formation et l’éducation. Selon elle, cette révolution technologique offrira des opportunités aux apprenants, c’est pourquoi le gouvernement travaille à installer des salles de classe numériques connectées à internet sur toute l’étendue du territoire national.

LIRE AUSSI:  21e édition de la fête des religions endogènes au Bénin: Les vodouisants de Porto-Novo et d’Adjarra pas du reste

Une consolation pour les étudiants

« Cet investissement vient à point nommé en cette période de crise sanitaire et renforcera non seulement la qualité de l’enseignement mais aussi la disponibilité de la formation », a-t-elle déclaré. Elle salue la disponibilité des autorités de l’Enam qui répond à la vision du gouvernement de faire du Bénin le quartier numérique de la sous-région.
Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation, invite les apprenants à faire bon usage de ce centre en s’adaptant aux réalités de leur ère afin d’impacter davantage l’enseignement supérieur.
« Les jeunes doivent faire face à la situation actuelle en s’adaptant aux nouvelles réalités et montrer leur capacité à innover », a-t-elle ajouté. Épiphane Sohouénou, directeur de l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature, se dit heureux de l’installation de cette salle dans cette école qui forme les cadres depuis 1984. Pour lui, cette cérémonie est une consolation pour plus de 2500 étudiants inscrits à l’Enam cette année. Il rassure du bon usage de ce centre qui va permettre à cette école de faire un saut qualitatif dans l’écosystème du numérique.