Gala international de Boxe arabe :Trois athlètes pour défendre les couleurs nationales

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Le Bénin sera présent du 21 avril au 1er mai prochain à Moscou au Grand prix russe de Boxe arabe avec trois athlètes. Il s’agit de Théophile Sabi Lolo Ilou, Pauline Sounouvou, Chancelle Tchibozo qui vont porter haut l’étendard du pays à cette compétition où 244 ceintures seront mises en jeu.

LIRE AUSSI:  Classement FIFA/Coca-Cola: Le Bénin dégringole du Top 100

Le Bénin se prépare à prendre part du 21 avril au 1er mai prochain à Moscou au premier Gala international de boxe arabe où 244 ceintures seront mises en jeu. Théophile Sabi Lolo Ilou, Pauline Sounouvou et Chancelle Tchibozo qui vont défendre les couleurs nationales à cet événement qui sera couvert par plus de 300 médias du monde et connaîtra un fort brassage entre partenaires, hommes d’affaires et ministres des Sports des pays africains et du monde.

Ces athlètes disposent d’un parcours qui permet de leur faire confiance. A 32 ans, Théophile Sabi Lolo Ilou, 65 kg, 1, 73 m a à son actif, 13 victoires dont huit par K.O. Il n’a connu qu’une seule défaite depuis le début de sa carrière professionnelle. Il sera au Grand Prix de Russie dans la catégorie semi-professionnelle tout comme le plus expérimenté des combattants béninois, Chancelle Tchibozo. Il fait 1, 73 m pour 70 kg. Agé de 30 ans, il totalise 17 victoires dont 12 par K.O sur 19 combats menés. Seule femme du trio de pugilistes béninois, Pauline Sounouvou pèse 62 kg pour une taille de 1,63 m. Cette jeune femme de 28 ans n’a connu qu’une seule défaite sur les 10 combats menés au plan national et international. Trois de ses challengers ont dû abandonner le combat par K.O. Le Bénin compte sur elle pour décrocher le Grand Prix de Russie dans la catégorie Amateur.
Selon Éric Richard Ella Békalé, président de la fédération africaine de Boxe Arabe (Faba) et vice-président de la Fédération internationale de Boxe arabe, les meilleurs pugilistes du continent et du monde sont attendus à ce rendez-vous mondial dans la capitale de la Russie. A l’en croire, toutes les mesures sont prises pour que la compétition se déroule dans de bonnes conditions. « Nous avons mis une commission en place pour peaufiner les préparatifs de la compétition », a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI:  Tennis de table: Des pongistes U 15 et U 21 en formation à Lokossa

Pour le président de la Faba, c’est un véritable challenge qui s’annonce pour les sportifs africains. « Le Grand Prix de Moscou va mobiliser les meilleurs combattants d’Afrique et du monde et trois athlètes du Bénin auront ainsi la chance et le privilège de se mesurer à des challengers de taille », a-t-il ajouté. Il espère que l’Afrique va rafler la moitié des ceintures mises en jeu à ce grand prix qui ne sera pas seulement sportif. «Ce sera l’occasion de repenser la politique du sport en Afrique. Le lobbying sera très important pour satisfaire les besoins de l’Afrique en termes de sport », conclut Eric Ella Békélé.