Gala de boxe: Le CREDS célèbre la fête de l’indépendance

Par zounars,

  Rubriques: Sports |   Commentaires: Aucun


Le Cercle de réflexion pour le développement du sport (CREDS-BENIN) a organisé, dimanche 23 août dernier un gala de boxe dénommé “Gala de l’indépendance” à la plage de Fidjrossè à Cotonou. Plusieurs combats dont deux juvéniles, cinq amateurs étaient au programme.

LIRE AUSSI:  Après Sessegnon, Poté et Farnolle : L’international Moïse Adilèhou rejoint la Turquie

Dans le souci de faire renaître la boxe béninoise, le CREDS-BENIN a organisé le gala qui a réuni des pugilistes béninois, nigérians et togolais aussi bien professionnels que juvéniles et des dames. En levée, les spectateurs ont eu droit à un match d’exhibition de 4 rounds de 2mn qui a opposé deux dames, Judith Amoussou de Cotonou et Estelle Ahossi d’Abomey. Ce combat a vu la victoire aux points de Judith Amoussou. René Bèwa, premier vice-président de la Fédération béninoise de boxe en remettant la médaille au vainqueur, a salué le courage et la détermination des deux dames. A la suite des deux pugilistes dames, l’honneur est revenu aux jeunes boxeurs de monter à leur tour sur le ring pour deux combats juvéniles de trois rounds d’une minute chacun. Le premier combat a opposé Parfait Kolé à Fréjus Houéssinon.

Il a connu la victoire aux points de Parfait Kolé. Le second combat juvénile a mis aux prises Darius Kolé et Nicodème Agbotomey, Darius Kolé l’a emporté aux points aussi. Jean Agnan a eu raison de Damien Zannou aux points également au cours d’un combat cadet de 3 rounds de 2mn chacun. Victor Padénou champion du monde de boxe lui a remis la médaille en l’exhortant à travailler davantage. Le seul combat amateur de 3 rounds de 3 minutes chacun de la soirée opposait John Fiazounli à Jérôme kinhouegbé. John Fiazounli a gagné le combat aux points. Le public a ensuite eu droit à un combat néo professionnel qui a opposé Raoul Adjaho du Bénin à Ahmed Akintoundé du Nigeria. Accompagné par son public Raoul Adjaho est venu à bout de son adversaire aux points.

LIRE AUSSI:  Tournoi international des centres de formations de football U-17: Une compétition pour détecter les jeunes talents

Pour clore la soirée, un combat professionnel a mis aux prises Jean Koffi “Allumez le feu” du Bénin et Moïse Kokouvi du Togo. Le Béninois Jean Koffi l’a emporté aux points également. Toutefois son adversaire Moïse Kokouvi n’a pas démérité. A la fin, il s’est dit heureux d’avoir participé à ce gala. Selon lui, il faut sortir de temps en temps pour aller combattre face à d’autres boxeurs afin de jauger son niveau et améliorer son talent. Hounyo Charles Fabrice chargé de l’organisation du gala n’a pas caché sa satisfaction et a déploré le fait que les sponsors l’ai abandonné à la dernière minute, ce qui a fait qu’il a eu quelques ratés notés dans l’organisation. Par ailleurs le président du CREDS-BENIN Edgard Adoukonou et ses collaborateurs ont distingué François Odjo Tankpinou pour tout ce qu’il a fait pour la promotion du noble art béninois. Le lauréat étant empêché, la distinction a été reçue par le trésorier de la Fédération béninoise de boxe Anselme d’Almeida qui se chargera de le lui transmettre.