Formulaire de parrainage : Plusieurs députés et maires ouvrent le bal du retrait

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


A compter de ce mardi 12 janvier, maires de communes et députés à l’Assemblée nationale, pourront retirer, chacun, leur formulaire nominatif de parrainage d’un potentiel candidat à l’élection présidentielle du 11 avril.

LIRE AUSSI:  Gestion du contentieux des élections communales et locales du 31 mai: Les animateurs de la Cour suprême aguerris

Pour ce premier jour de l’opération, une dizaine d’entre eux ont déjà retiré le précieux document. Parmi ces élus, figurent le maire de Bohicon, Ruffino d’Alméida, et les députés Lucien Houngnibo, Octave Houdégbé et Patrice Nobimè.

Selon un communiqué de la Commission électorale nationale autonome (Céna), publié la semaine dernière, l’opération de délivrance des formulaires aux ayants droit, va durer jusqu’au 31 janvier prochain. Le même communiqué rappelle que ce mécanisme s’inscrit dans le cadre de l’implémentation de l’article 132 alinéa 8 de la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral en République du Bénin.

L’article en question stipule, en effet, que << Nul ne peut être candidat aux fonctions de président de la République ou vice-président de la République, (…) s’il n’est dûment parrainé par un nombre de députés et ou de maires correspondant à au moins 10 % de l’ensemble des députés et des maires >>. Cette disposition a été adoptée, entre autres, pour réduire la pléthore de candidatures (plus de 30) que l’on observait lors des présidentielles antérieures. Théoriquement, cette nouvelle mesure du Code électoral devrait engendrer, désormais, une dizaine voire une quinzaine de candidatures à la présidentielle au Bénin.

LIRE AUSSI:  Vote du chef de l’Etat pour les communales et locales: Boni Yayi prône une meilleure gouvernance locale