Fin de la Campagne électorale: Les affiches retirées des grandes artères à Cotonou

Par LANATION,

  Rubriques: Actualités |   Commentaires: Aucun


Les affiches des candidats à l’élection communale ne sont plus visibles aux carrefours à Cotonou. Les panneaux publicitaires, posés devant le stade de l’Amitié à Cotonou dans le dixième arrondissement, sont sans affiches, ce samedi 16 mai. Elles sont retirées par une équipe aux environs de huit heures douze minutes. Plus aucune affiche de candidats n’est en place dans le douzième arrondissement.

C’est le même constat qui est fait dans la soirée sur les  artères principales des quartiers Agla, Houénoussou, Aïbatan, etc dans le treizième arrondissement. Signe d’un décollage à l’arrachée, les images de certaines affiches ne sont pas identifiables à certains endroits. Le constat n’est  plus le même dans les rues des quartiers sillonnés. En violation de la loi électorale qui met fin à toute propagande à un jour franc de la date de tenue de l’élection, de nombreuses affiches de partis sont encore en place notamment devant l’entrée de maisons, des boutiques, sur des poteaux électriques, etc.

LIRE AUSSI:  Communication numérique dans les entreprises publiques et privées : Les offres et solutions innovantes de Cfao technologies

Les façades de certains édifices publics comme la maternité du quartier Akogbato et le Collège d’Enseignement général du même quartier continuent de porter quelques affiches de candidats dans la soirée du samedi. En ce qui concerne l’ambiance, tout est calme après la ferveur des campagnes qui ont duré quinze jours. Aucun rassemblement n’a été observé sur les lieux publics. C’est plutôt dans le siège des arrondissements que les agents électoraux s’organisent pour le scrutin.

Les crieurs publics à la rescousse pour le vote

« Sortir massivement pour se rendre au vote », c’est le message que les crieurs publics lancent aux électeurs du neuvième arrondissement de Cotonou. Selon Michel Faladé, chef quartier Fifadji, l’objectif est de rassurer les populations « qu’elles ne pourront pas s’infecter au coronavirus » en se rendant dans les bureaux de vote ce dimanche 17 mai. «Il faut que la population aille voter sans hésiter car les dispositions sont prises dans les centres de vote pour les protéger du Covid-19 », a martelé le chef quartier.

LIRE AUSSI:  Autorisation de ratification d'accords au Parlement: Plus de 50 milliards F Cfa au profit des secteurs eau et assainissement

Par Marc MENSAH (Stag.)