Festival du nouvel an chinois 2015 :Les lauréats des concours récompensés

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun


Les lauréats des différents concours organisés dans le cadre de l’édition 2015 du festival du printemps chinois, le «happy chinese new year» ont reçu samedi dernier, suite à la délibération faite par les membres du jury, des attestations de participation, des enveloppes financières ainsi que des prix, suivant les efforts fournis par chacun d’eux au cours des compétitions.

LIRE AUSSI:  Célébration de « Pierre sacrée »: La divinité « Ata Kpessou » sous les projecteurs

«J’aime le style chinois». C’est le thème proposé cette année aux impétrants dans les différentes catégories en compétition pour les concours du Happy chinese new year 2015. En dessin, collage, illustration, peinture, compositions en langue française et chinoise…

les élèves des établissements d’enseignement secondaire de la ville de Cotonou et de ses environs y sont allés de leur génie, pour soumettre aux membres du jury présidé par Leatitia Faladé, diverses œuvres et réalisations. Très inspirés par le style chinois, ils ont produit des œuvres qui laissent admiratif. Entre découverte, fascination et appréciation, le public qui a effectué le déplacement au centre culturel chinois dans la soirée du samedi dernier pour être témoin de la soirée de délibération s’est rendu à l’évidence que l’invasion chinoise, du moins l’attrait chinois continue de faire parler de lui.
Le bon quotidien, j’aime le style vestimentaire chinois, j’aime la beauté chinoise, l’opéra des opéras, les arts martiaux chinois… Ce sont là, quelques titres des œuvres primées, lesquelles rendent clairement compte d’ailleurs de l’attrait des compétiteurs pour la culture de ce pays que certains parmi eux seront invités à visiter sous peu.
Aux termes des délibérations, dans la catégorie Illustration, c’est Ambroise Camekpo qui s’est imposé avec 18 points pour son œuvre «vivre à la chinoise», suivi de Névias Codjia, 16 points. Les prix d’encouragement dans cette catégorie sont allés à Boris Lokossou et Badja Nouhoum.

LIRE AUSSI:  Pleins feux sur Aurel Sylvanus Adjivon: Vano Baby : face et envers d’un artiste incompris

Dans la catégorie peinture, Marie Whilelmine Hounfodji a pris le dessus sur les autres candidats, il est suivi de Guy Typamm et de Honorine Hounga. Marius Gandaho et Geoffroy Agbodja ont eu des lots d’encouragement dans cette catégorie. Au niveau de la composition en langue française, Kévine Houéssou s’est imposée suivi de Odilon Dangbénon et Nadia Gnaho. Au niveau du collage, Arold Ahéhéhinnou est le meilleur et en phonétique, Saturnin Assogba s’est imposé. Chacun des lauréats, en plus de l’attestation de participation a eu droit, suivant sa catégorie, à une médaille (or, argent, bronze). Des enveloppes financières sont allées aux meilleurs et les lauréats n’ont pas caché leur joie de se voir ainsi distingués. Joie également du côté du représentant du ministre en charge de la culture, Jules Agani pour qui le Bénin est fier d’avoir les chinois comme partenaire.